Bloggeur américain assassiné au Bangladesh

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) se joint au Forum manobadhikar sangbadik du Bangladesh (BMSF) pour déplorer le meurtre brutal du bloggeur américain d'origine bangladeshie, Avijit Roy, perpétré à Dhaka, le mardi 26 février.

Dr Roy était le fondateur du blog Mukto-Mona (libre pensée), mais également chroniqueur pour un site d'information bangladais et auteur de deux livres sur l’athéisme libéral. Il a été agressé à la machette, jusqu'à ce que mort s'en suive, par deux personnes non identifiées. Son épouse, Rafida Ahmed Bonya, bloggeuse également, a été gravement blessée dans l’attaque. Le couple, installé aux États-Unis, était en visite au Bangladesh pour participer à une foire au livre et présenter les nouvelles œuvres de Dr Roy.

Selon les rapports, Dr Roy et son épouse ont été attaqués près de l'Université de Dhaka, alors qu'ils rentraient de la foire en pousse-pousse. Ils ont été traînés hors du véhicule et ont reçu plusieurs coups de machette. Le journaliste a été déclaré mort à son arrivée à l'hôpital.

Les écrits du bloggeur avaient déjà provoqué la colère des fanatiques du Bangladesh et il recevait régulièrement des menaces.

Avijit Roy est le deuxième bloggeur à être brutalement assassiné au Bangladesh, après Ahmed Rajib Haider, qui était mort dans des circonstances similaires, en février de l'année dernière.

Les militants athées ont manifesté contre le meurtre et ont organisé une marche, torches à la main, à travers les rues de Dhaka. Le lendemain, un sitting contre l'attentat était également organisé dans la ville.

La FIJ et le BMSF ont sévèrement condamné le meurtre et ont exigé l’ouverture d’une enquête approfondie pour localiser les auteurs et les traduire en justice. La FIJ présente également ses sincères condoléances à la famille du bloggeur et souhaite un prompt rétablissement à son épouse.

Jane Worthington, directrice adjointe du bureau Asie Pacifique de la FIJ a déclaré : « Cet assassinat tragique représente une odieuse attaque contre la liberté d'expression. La FIJ exhorte le gouvernement du Bangladesh à investir tous les moyens possibles pour enquêter sur les commanditaires de l'attaque. » 

La FIJ a également ajouté : « Nous sommes particulièrement préoccupés par les attaques contre la liberté de la presse et les difficultés croissantes que nous rencontrons pour assurer la sécurité des professionnels des médias au Bangladesh. La sécurité des bloggeurs de tout le pays est remise en question de façon inquiétante ; les menaces, les meurtres et les enlèvements de nombreux d'entre eux continuent, tandis que le gouvernement reste les bras croisés face à ces crimes. Le manque d'action de la part des autorités lors des précédentes attaques visant les médias et les bloggeurs a créé un climat d'impunité qui permet aux terroristes d'agir sans être inquiétés. Le gouvernement doit assumer ses responsabilités face à ce meurtre haineux. »

Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ Asie Pacifique au +61 2 9333 0950 

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 134 pays

Retrouvez la FIJ sur Twitter : @ifjasiapacific

Retrouvez la FIJ sur Facebook : www.facebook.com/IFJAsiaPacific