La FIJ et la Fédération des Journalistes Arabes organisent une mission conjointe en Irak.

Les secrétaires généraux de la Fédération Internationale des Journalistes et de la Fédération des Journalistes Arabes (FJA) se sont rencontrés le 23 octobre à Bruxelles afin de s’accorder sur les dispositions qui doivent être prises suite à la Déclaration de Rabat, publiée en mars de cette année par les deux Fédérations lors de leur rencontre au Maroc. La programmation d’une mission commune en Iraq en janvier prochain fait partie des décisions centrales adoptées durant cette rencontre.


La scène journalistique irakienne souffre actuellement d’une division extrême et la chute du régime a donné lieu à la création de plusieurs organisations et réseaux de journalistes. Les conditions de travail sont, en général, très mauvaises et les professionnels des médias irakiens manquent de formation, d’équipement et de matériaux de travail.


« Nous sommes très préoccupés par le manque d’efforts sérieux et d’engagement dont fait part la communauté internationale face aux conditions de travail précaires de nos collègues irakiens », a déclaré le Secrétaire Général de la FIJ, Aidan White. « Cette absence de solidarité est très préoccupante et doit être réparée sans plus attendre ».


La mission, qui sera composée d’une délégation de six représentants de la FIJ et de la FJA, rencontrera des journalistes irakiens, certaines agences des Nations Unies ainsi que des délégués de la société civile et tentera de mettre en place une base de dialogue entre ces différents groupes.


« La création d’une organisation nationale de journalistes irakiens, destinée à représenter tous les groupes ethniques et culturels ainsi qu’à travailler pour la défense de la liberté de presse et des droits des journalistes pourrait représenter un nouveau départ pour toute la profession en Irak », a affirmé Aidan White.


Les représentants de la FIJ et de la FJA projettent de rencontrer des journalistes à Bagdad, Bassora, Mossoul et Irbil.



Plus d’information: + 32 2 235 22 00

La FIJ représente près de 500 000 journalistes dans plus de 100 pays.