La FEJ condamne une nouvelle vague d’arrestations de journalistes en Turquie

La FEJ condamne une nouvelle vague

d’arrestations de journalistes en Turquie

La

Fédération Européenne des Journalistes (FEJ) condamne vigoureusement les

arrestations de 38 journalistes en Turquie dans le cadre d’une importante

opération policière qui s’est déroulée mercredi (voir liste complète des

journalistes plus bas).

"Nous sommes choqués par cette vague de répression menée sur une grande

échelle par décision de l’Etat à l’encontre des journalistes en Turquie",

a déclaré le Président de la FEJ, Arne König. "Cela montre à nouveau que

malgré les déclarations publiques des autorités turques relatives aux normes

démocratiques, ce pays devient l’un des endroits les plus dangereux pour les

journalistes".

Mercredi, dans le cadre d’une opération de police menée dans l’ensemble du

pays, plusieurs médias ont été fermés et les personnels arrêtés (le quotidien

Özgür Gündem, le quotidien BirGün, la quotidien Vatan, le quotidien Evrensel,

l’agence de presse Dicle, l’agence Firat, l’agence Etkin, le périodique

Demokratik Modernite). Un photographe travaillant pour l’Agence France Presse,

Mustafa Özer, a été arrêté à son domicile.

Ces arrestations ont été effectuées alors que 65 journalistes sont déjà

emprisonnés et dans l’attente d’un procès. Ils sont accusés dans la majorité

des cas d’avoir participé à des activités terroristes.

En novembre dernier, la FEJ a effectué une mission internationale en Turquie,

en collaboration avec d’autres associations de défense de la liberté de la

presse, afin d’exiger la libération immédiate de tous les journalistes turcs

emprisonnés. La mission avait également pour but d’exprimer auprès du

gouvernement et des milieux politiques turcs la profonde inquiétude des

organisations internationales suite aux privations de liberté de dizaines de

journalistes turcs.

Le 26 décembre, le Président de la FEJ sera en Turquie lors de l’audition

devant un tribunal de plusieurs des journalistes actuellement détenus afin

d’apporter le soutien et la solidarité des journalistes européens à nos

confrères turcs .

Les noms des journalistes arrêtés sont les suivants: 
Arzu Demir (ETHA editörü), Ayse Oyman (Özgür Gündem), Berxwedan Yaruk

(Demokratik Modernite Dergisi çalisani), Cihan Albay, Çagdas Kaplan (DIHA

muhabiri-Istanbul), Çagdas Ulus (Vatan Gazetesi muhabiri), Çigdem Aslan, Davut

Uçar (Etik Ajans Müdürü), Dilek Demirel (DIHA-Izmir), Ertus Bozkurt (Firat

Dagitim çalisani), Evrim Kepenek (DIHA muhabiri-Van), Eylem Sürmeli (eski Özgür

Gündem çalisani), Fatma Koçak (DIHA Yaziisleri Müdürü-Istanbul), Günes Ünsal

(DIHA Ingilizce Servisi-Istanbul), Hamza Sümeli (Gün Matbaasi çalisani), Hatice

Bozkurt (Özgür Gündem), Haydar Tekin (Firat Dagitim eski çalisani), Hüseyin

Deniz (Gazeteci), Ismail Yildiz (Istanbul), Kenan Kirkaya (DIHA Ankara

Temsilcisi-Ankara), Mazlum Özdemir (DIHA muhabiri-Diyarbakir), Murat Eroglu

(DIHA eski çalisani), Mustafa Özer (AFP muhabiri), Nahide Ermis (Özgür Halk ve

Demokratik Modernite Dergisi Yayin, Kurulu Üyesi), Nevin Erdemir (Özgür Gündem

Gazetesi çalisani), Nurettin Firat (Özgür Gündem Gazetesi yazari), Oktay

Candemir (DIHA eski çalisani), Ömer Çelik (BirGün gazetesi ve DIHA

muhabiri-Istanbul), Ramazan Pekgöz (DIHA editörü-Diyarbakir), Sadik Topaloglu

(DIHA muhabiri-Sanliurfa), Semiha Alankus (DIHA editörü-Diyarbakir), Sevinç

Tuncelli (DIHA-Izmir), Sibel Güler (Özgür Gündem eski çalisani), Seref Sümeli

(Firat Dagitimin eski çalisani), Yüksel Genç (Özgür Gündem), Zeynep Kuray

(BirGün Gazetesi ve ANF muhabiri), Ziya Çiçekçi (Özgür Gündem Gazetesi Imtiyaz

Sahibi ve Sorumlu, Yaziisleri Müdürü), Zuhal Tekiner (DIHA Imtiyaz

Sahibi-Istanbul).

En collaboration avec son syndicat membre, le Syndicat des journalistes turcs

(Türkiye Gazeteciler Sendikas - TGS), la FEJ a lancé une campagne

internationale de cartes postales pour exprimer sa solidarité avec les

journalistes emprisonnés.  A ce jour, plus de 700 personnes ou

organisations ont rejoint cette campagne avec pour objectif de faire libérer

les journalistes turcs.

Pour lire le rapport de la mission (seulement disponible en anglais): http://europe.ifj.org/assets/docs/106/195/726b16a-59f86c3.pdf
Pour soutenir la campagne:
http://europe.ifj.org/en/pages/turkey-campaign-set-journalists-free

La FEJ est le groupe européen de la Fédération Internationale des

Journalistes
La FEJ représente plus de 260.000 journalistes dans plus de 30 pays.

Pour plus d’informations, veuillez contacter la FEJ au +32 2 235.2200