Le fonds de sécurité de la FIJ

Le fonds de sécurité fait partie intégrante du programme de sécurité de la FIJ, qui comprend des dossiers, des manifestations, des campagnes, la fourniture d'informations et la production de diverses publications.

Comme le Fonds de sécurité fournit une aide financière immédiate à un journaliste en particulier, le programme de sécurité s'efforce toute l'année de mettre en évidence et d'améliorer la situation de tous les journalistes.

Le Fonds de sécurité de la FIJ ne peut continuer à aider les journalistes que si son avenir est assuré. Pour sortir, l'argent doit entrer.

Mais, plus important encore, c'est un Fonds qui doit aider ceux qui en ont le plus besoin. À l'avenir, nous avons l'intention de faire en sorte que nous fassions passer le message à ceux qui ont souffert et affrontent un avenir sombre: vous n'êtes pas seul - le fonds de la FIJ pour la sécurité est là pour vous aider.

Il convient de rappeler que le Fonds international pour la sécurité repose sur des contributions de journalistes. Le Fonds est basé sur le principe du soutien des membres ordinaires des affiliés de la FIJ.

C'est pourquoi les stratégies de collecte de fonds doivent être basées sur des activités et des événements impliquant des membres, soit sur leur lieu de travail, soit lorsqu'ils sont en contact avec le syndicat.

Les membres peuvent également faire un don d'un petit montant de leur salaire mensuel sur une base régulière..

SÉCURITÉ - FAITES UN DON MAINTENANT

Testimonials

From Gaza to Belgium
Sarhan Abukalloub (37) is a journalist and documentary film-maker born and raised in Gaza, Palestine. His work as a journalist left him facing several threats and abuses such as arbitrary detentions and physical attacks that forced him to flee. In an interview with the IFJ, he explains his story and how the IFJ Safety Fund helped him to get asylum in Belgium and start a new life. Read more