Turquie: La liberté de la presse est essentielle pour la démocratie, libérez les journalistes !

Agissez maintenant ! 

Opens external link in new windowSignez la pétition

Opens external link in new windowParticipez à la Journée d'action #FreeThemAll le 21 octobre 2016 Opens external link in new windowEn savoir plus sur la campagne et la situation en Turquie

 

La Turquie a connu une tentative de coup d'Etat sanglante le 15 juillet, qui a tué plus de 250 personnes et pris pour cible les grandes institutions démocratiques telles que la Grande Assemblée nationale de Turquie (TBMM).

Les Fédérations internationale et européenne des journalistes (FIJ-FEJ) Opens external link in new windowcondamnent sans réserve le coup d'État et l'utilisation de la force contre les citoyens, les journalistes et les entreprises de médias.

Le coup d'Etat manqué a été suivi d’un état d'urgence et de mesures excessives et aveugles pour sanctionner tous les individus soupçonnés d'être liés à la tentative. Les autorités turques sont maintenant en train d’emprisonner les journalistes, de fermer des chaînes de radio et de télévision et de censurer Internet pour tenter de faire taire les critiques. 90 journalistes sont en prison et plus de 130 médias ont été interdits depuis la mi-juillet. 2500 journalistes ont perdu leur emploi et des mandats d'arrêt ont été délivrés pour des dizaines de travailleurs des médias. Certaines familles de journalistes, vivant dans la clandestinité ou étant en fuite, ont été arrêtées et forcées à se rendre.

Des travailleurs des médias, des journalistes et des défenseurs de la liberté de la presse du monde entier ont rejoint les manifestations appelant à la libération de tous les journalistes emprisonnés en Turquie. La liberté de la presse est essentielle pour la démocratie, nous exigeons que la Turquie libère les journalistes! Le journalisme n’est pas un crime - Gazetecilik suç degildir !

LA CAMPAGNE FIJ-FEJ

La FEJ et la FIJ suivent de près la situation en Turquie concernant les violations de la liberté de la presse et les détentions/arrestations de journalistes depuis le 15 juillet. Une liste de journalistes actuellement détenus est disponible Opens external link in new window ici. Toutes les alertes soumises à la plateforme du Conseil de l’Europe pour la protection du journalisme et la sécurité des journalistes sont répertoriées Opens external link in new window ici.

Dans le cadre de notre campagne, nous avons fourni un soutien à nos syndicats-membres en Turquie qui se battent chaque jour pour maintenir leurs droits et libertés. Nous les avons aidés par le biais de missions de solidarité et avons apportés un soutien financier à nos collègues confrontés à la pauvreté ou l'oppression, et nous avons été observateurs lors des procès. Nous continuons à faire pression sur les institutions nationales et internationales pour exiger la libération de tous les journalistes et la réouverture des médias.

Les syndicats membres ont fait pression sur les ambassades turques dans leur pays et ont soulevé la question auprès des ministres de leurs gouvernements respectifs. Les affiliés italiens et norvégiens ont déjà rencontré leur ministre des Affaires Etrangères, Paolo Gentiloni et Børge Brende. Les deux syndicats ont appelé leur gouvernement à prendre des mesures concrètes pour garantir la démocratie et le respect des droits fondamentaux en Turquie.

D’autres activités, en partenariat avec l’ETUC, RsF, Index for Censorship, ECPMF, le CPJ, seront proposées bientôt.

Nous avons reçu le soutien  de : Opens external link in new windowSBJ (Bulgaria), Opens external link in new windowNUJ (United-Kingdom), Opens external link in new windowSNJ/Opens external link in new windowSNJ-CGT (France), Opens external link in new windowImpressum (Switzerland), Opens external link in new windowFNSI (Italy), IAGJ (Georgia), Tunisia, Opens external link in new windowJournalistförbundet (Sweden, Denmark), Opens external link in new windowFAPE (Spain), Opens external link in new windowDJV (Germany), Sinos (Serbia), MediaSind (Romania), BHJA (Bosnia), Opens external link in new windowHND (Croatia), Opens external link in new windowAJM (Macedonia), (JAJ) Israel, Opens external link in new windowFairPress.eu, Nepal (NPU), Mongolia (CMJ).

La FIJ ainsi que tous les syndicats membres de la Fédération restent déterminés à offrir leur solidarité professionnelle et syndicale à tous les journalistes.

COMMENT AIDER ?

Nous invitons les affiliés de la FEJ/FIJ à aider les collègues turcs en:

  • envoyant une lettre à l’ambassadeur turc dans votre pays et/ou à votre gouvernement Initiates file download(modèles de lettres)
  • envoyant une contribution au fonds d’entraide de la FIJ afin de soutenir les demandes individuelles (compte BE64 2100 7857 0052 ; Code Swift GEBABEBB ; communication “Solidarité Turquie”)
  • partageant sur vos réseaux sociaux et sites internet le visuel  “Opens external link in new windowDid you know? Journalism is not a crime” #JournalismIsNotACrime
  • Suivez nos alertes sur Opens external link in new windowTwitter et Opens external link in new windowFacebook
  • Signez la campagne sur Opens external link in new windowLabour Start

Rejoignez la campagne de solidarité FIJ-FEJ avec les journalistes turcs !

CONTACTEZ-NOUS

Veuillez contacter le département de Communication et campagnes de la FIJ pour toute autre question.

Opens window for sending emailcommunications(at)ifj(dot)org

Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 140 pays

Retrouvez la FIJ sur Opens external link in new windowTwitter et Opens external link in new windowFacebook

Opens external link in new window Abonnez-vous aux infos de la FIJ