Ukraine : Le documentariste Mantas Kvedaravicius tué à Marioupol

Mantas Kvedaravicius, réalisateur de films documentaires lituanien, a été tué le samedi 2 avril à Marioupol par les forces armées russes alors qu’il tentait de quitter la ville. La Fédération internationale des journalistes (FIJ) et la Fédération européenne des journalistes (FEJ) demandent aux forces armées russes de permettre aux journalistes d’exercer leur métier sans être pris pour cibles.

Credit: MFA Lithuania

Mantas Kvedaravicius, âgé de 45 ans, était connu pour Mariupolis, un documentaire qu’il a réalisé en 2016. Cette production lui a valu le prix du meilleur documentaire aux Lithuanian Film Awards et des félicitations lors des festivals de Berlin, Hong Kong et Stockholm. Le réalisateur a également produit Batzakh en 2011, un documentaire primé sur la guerre de la Russie en Tchétchénie.

Selon le ministère de la Défense ukrainien, des soldats russes ont tiré sur la voiture de la victime alors qu’elle tentait de quitter Marioupol. Directement après l’incident, le journaliste a été emmené à l’hôpital, où il est décédé. 

La FIJ et a FEJ ont déclaré : « Nous sommes profondément choqués par cet évènement et nous condamnons ce nouvel assassinat d’un professionnel des médias. Une fois encore, les journalistes sont des citoyens qui doivent être protégés et respectés en tant que tels. L’assassinat de Mantas Kvedaravicius constitue un crime qui ne peut rester impuni. »

Au moins sept autres professionnels des médias ont été tués depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, à la fin du mois de février. 

Maks Levin, photojournaliste ukrainien, a été retrouvé sans vie le 1er avril à Kyiv. 

Yevheniy Sakun, un caméraman ukrainien qui travaillait pour LIVE TV, a été tué le 11 mars dans l’attaque à la roquette contre la tour de télévision à Kyiv. 

Viktor Dedov, un journaliste ukrainien, a été tué le 11 mars à Marioupol dans le bombardement de son appartement.

Brent Renaud, un journaliste américain, a été abattu par balles le 13 mars à Irpin. 

Pierre Zakrzewski, un caméraman de Fox News, et Oleksandra “Sasha” Kuvshynova, une journaliste ukrainienne, ont été tués le 14 mars alors qu’ils réalisaient un reportage à Horenka.

Oksana Baulina, journaliste russe, ainsi qu’un autre civil, ont perdu la vie dans un bombardement russe le 23 mars. La journaliste filmait la destruction d’un centre commercial dans le district de Podil à Kyiv. 

For more information, please contact IFJ on +32 2 235 22 16

The IFJ represents more than 600,000 journalists in 146 countries

Follow the IFJ on TwitterFacebook and Instagram

Subscribe to IFJ News