TURQUIE: la FEJ Indignée par le licenciement d'un journaliste critiquant l’action gouvernementale

La Fédération

Européenne des Journalistes (FEJ), en collaboration avec son syndicat membre en

Turquie, le Türkiye Gazeteciler Sendikasi (TGS) a exprimé aujourd'hui son indignation

face au licenciement de l’expérimenté journaliste turc Yavuz Baydar, du

quotidien Sabah.


 "C'est un scandale que ce journaliste actif depuis de nombreuses

années ai été licencié pour avoir pris une position critique envers le

gouvernement", a déclaré la vice-présidente de la FEJ, Nadezda Azhgikhina,

à Istanbul, où elle assistait au Congrès intitulé « Liberté pour les

journalistes ». Ce congrès était organisé pour la deuxième fois par la Plate-forme

de la liberté des journalistes turcs,  actuellement

dirigée parle TGS.


Organisé le jour du 105ème anniversaire de l'abolition de la censure officielle

par l'Empire ottoman, le Congrès a examiné l'état de la liberté de la presse et

l'utilisation prolifique d’une législation anti-terrorisme  sévère pour intimider les journalistes, avec pour

conséquence une autocensure généralisée. (Voir

aussi la déclaration de la FIJ et de la FEJ d'aujourd'hui).


 "Yavuz Baydar a introduit la pratique de la fonction de médiateur

dans l'environnement médiatique turc  en

1999. Ses écrits pour Todayi Zaman et

son travail en tant que diffuseur l’ont distingué comme un journaliste

courageux et il est ironique qu’alors que l'abolition de la censure est

"célébrée", elle soit appliquée d’une manière si agressive par les

médias turcs eux-mêmes. La démocratie turque a besoin de journalistes courageux

comme Yavuz Baydar et bien d'autres qui ont été licenciés ces derniers jours en

Turquie pour avoir dit la vérité ", a déclaré la FEJ.


La section stambouliote  de l'Union des

Journalistes de Turquie (TGS) a publié un communiqué le 22 juillet rapportant

qu'au moins 22 professionnels des médias ont été licenciés et 37 forcés de

quitter leur travail pendant que se tenaient partout en Turquie des

manifestations liées au mouvement de résistance du Parc Gezi.


M. Baydar a rédigé un article pour le New York Times intitulé «En Turquie, les

patrons des médias sapent la démocratie" et traitantde la question clé des

médias privés mettant en pratique la censure d'Etat.


Il a récemment pris la parole à Bruxelles  en faveur des  journalistes qui se battent pour la liberté de

la presse en Turquie dans le cadre de la Conférence Speak up de la Commission européenneend_of_the_skype_highlighting, mettant l'accent sur la

liberté des médias dans les Balkans occidentaux et la Turquie.


Pour plus d'information, veuillez contacter la FEJ au + 32 2 235 22 02 begin_of_the_skype_highlighting 

La Fédération Européenne des Journalistes est le

groupe européen de la Fédération Internationale des Journalistes. Elle

représente plus de 320.000 journalistes dans 37 pays.  end_of_the_skype_highlighting