Macao - journaliste empêché d'interviewer des fonctionnaires d'État

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) critique sévèrement les agissements du personnel de l'hôtel MGM Macau, pour avoir empêché les journalistes de travailler. La FIJ désire rappeler aux autorités de Macao que de tels actes représentent une violation de la liberté de la presse. 

Le 15 mars, un journaliste employé par le journal Cheng Pao a été retenu par la sécurité dudit hôtel tandis qu'il quittait le bâtiment après un événement officiel. Le journaliste était venu couvrir une cérémonie officielle tenue en présence de Fernando Chui, le chef de l'exécutif à Macao. Selon la déclaration émise par l'Association des journalistes de Macao (MJA), le journaliste aurait suivi les instructions de l'hôtel, montrant sa carte de presse et demeurant dans l'espace dédié aux journalistes.

Cependant, une fois la cérémonie terminée, il a quitté cet espace et suivi M. Chui, ainsi que les autres fonctionnaires gouvernementaux. Le journaliste tentait d'interviewer les invités quand les dignitaires ont quitté l'hôtel. Il a voulu les suivre et s'est vu refuser la sortie par la sécurité. Un agent chargé des relations publiques de l'hôtel a crié aux gardes : « Fermez les portes ! Ne laissez aucun journaliste quitter les lieux. »

Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ  Asie Pacifique au +61 2 9333 0946 

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 134 pays

Retrouvez la FIJ sur Twitter : @ifjasiapacific

 Retrouvez la FIJ sur Facebook : www.facebook.com/IFJAsiaPacific