Les syndicats de journalistes d’Asie du sud-est (SEAJU) appellent le gouvernement cambodgien à agir contre l’impunité

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) se joint aux syndicats de journalistes d’Asie du sud-est (SEAJU) dans leur appel au gouvernement cambodgien à demander justice pour les trois journalistes tués cette année alors qu’ils étaient en service. Aucun des auteurs de ces crimes n’a été poursuivi. Le SEAJU a exhorté le gouvernement cambodgien d’envoyer un message strict stipulant que des crimes de cette violence ne seraient pas tolérés.

Lors de l’inauguration de la Journée mondiale de l’ONU contre l’impunité pour les crimes contre les journalistes, les dirigeants du SEAJU ont demandé au Premier ministre Hun Sen et au Cambodge en tant que membre de l’ONU de mettre en œuvre les recommandations du Plan d’action de l’ONU sur la sécurité des journalistes et le problème de l’impunité, et de traduire en justice les assassins de Taing Try, Dave Walker et Suon Chan.

Lire l'article complet en anglais.