Les mouvements de protestation à Hong Kong, qui durent depuis plus d’un mois, ont fait état de 24 attaques de journalistes

La FIJ s’unit à son affilié à Hong Kong (HKJA) pour condamner l’usage de la violence contre les journalistes qui couvrent les manifestations du mouvement d’occupation à Hong Kong. Nous sommes également très inquiets du maigre soutien de la part du gouvernement de Hong Kong et de la police auprès des journalistes et des travailleurs des médias qui couvrent les manifestations.

Lea la declaración completa en Inglés