Les affiliés de la FIJ commémorent les journalistes tués à Angers

300 délégués représentants les affiliés de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) ont traversé aujourd’hui les rues d’Angers, en France, en mémoire des journalistes tués dans l’exercice de leur profession.

Les délégués, qui participent au Congrès mondial de la FIJ à Angers, ont déposé une rose devant une plaque commémorant la journaliste angevine Camille Lepage, tuée le 12 mai 2014 en République Centrafricaine. La journaliste de 26 ans se trouvait en reportage près de la frontière entre la République centrafricaine et le Cameroun au moment où elle a été prise dans les combats. Les circonstances de sa mort n’ont à ce jour pas été élucidées.

" La mort d'une journaliste comme Camille est une douleur cruelle. C'est une injustice. Les assassinats de journalistes ne concernent pas seulement les journalistes, les médias et les syndicats mais aussi la sociéte toute entière ".

La FIJ mène depuis plusieurs années une campagne de grande envergure contre l’impunité des crimes envers les journalistes. Seul un meurtre sur 10 fait l’objet d’une enquête et l’impunité demeure le plus grand fléau pour la liberté de la presse dans le monde. La FIJ a réitéré sa demande auprès des gouvernements du monde entier afin qu’ils mettent tout en œuvre pour traduire les meurtriers de journalistes en justice. 

Plus d'information sur l'association " Camille Lepage - On est ensemble " ici.


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au

32 479 13 86 82

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 140 pays

Retrouvez la FIJ surTwitter et Facebook

Abonnez-vous aux infos de la FIJ