Le travail de journalistes hongkongais réduit sans raison

La Fédération internationale des journalistes s’inquiète pour quatre journalistes hongkongais dont les colonnes ont été réduites sans raison, et pour un cinquième journaliste récemment menacé.

Dans le courant du mois de mai à Hong Kong, le grand journal anglais South China Morning Post a publié des lettres adressées à quatre journalistes notables, Philip Bowring, Kevin Rafferty, Stephen Vines et Frank Ching, les informant que leurs articles, jusqu’à présent réguliers, deviendraient mensuels.

Le courrier du rédacteur en chef ne donnait pas plus de détails ni de raison pour expliquer ce changement.

Lire le communiqué en anglais.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ Asie-Pacifique au +61 2 9333 0946 

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 134 pays

Retrouvez la FIJ sur Twitter: @ifjasiapacific

Retrouvez la FIJ sur Facebook: www.facebook.com/IFJAsiaPacific