Le syndicat pakistanais exige que le gouvernement soutienne le cas marquant de harcèlement sexuel

La FIJ s’unit à son syndicat pakistanais, le PFUJ, pour condamner fermement un cas d’harcèlement sexuel de longue date d’une journaliste par un représentant de l’Associated Press of Pakistan (APP) et accueille la condamnation de l’auteur des faits comme une victoire contre l’impunité du harcèlement sexuel dans les médias. La FIJ et le PFUJ demande également au gouvernement pakistanais de maintenir sa position dans cette affaire historique en rejetant tout appel et en maintenant les ordres du Défenseur.

Lire la déclaration complète en anglais