La FIJ et son affilié au Yemen demandent la libération immédiate d'un responsable d'une agence de presse

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) et son affilié le Syndicat  des journalistes yéménites (YJS) s'inquiètent profondément du sort de Salih Sanhan de l'agence de presse yéménite of the SABA, enlevé le 29 mai. La FIJ et le YJS demandent à ses ravisseurs de le libérer immédiatement.

Lire le communiqué en anglais.


Pour plus d'information contacter la FIJ +32 2 235 22 17

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 134 pays

Suivez la FIJ sur Twitter

https://twitter.com/IFJGlobal