La FIJ et le réseau de solidarité des médias d’Asie du sud (SAMSN) demandent au Premier ministre Pakistanais d’arrêter la culture de l’impunité

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) et le réseau de solidarité des médias d’Asie du sud (SAMSN) se sont unis au syndicat fédéral de journalistes du Pakistan (PFUJ) pour célébrer le 2 novembre, Journée nationale d’action contre l’impunité au Pakistan.

Dimanche, journée qui célèbrera également la première Journée mondiale de l’ONU contre l’impunité des crimes contre les journalistes, la FIJ et le SAMSN ont écrit au Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, pour lui demander de reconnaitre cette journée au Pakistan et de participer à l’effort visant à faire disparaitre la culture de l’impunité pour les crimes contre les journalistes, culture bien ancrée au Pakistan.

Cette année, 13 journalistes et travailleurs des médias ont été tués au Pakistan et davantage encore ont été menacés, intimidés et attaqués. Selon le SAMSN, le Pakistan est en passe de devenir le pays le plus meurtrier pour les journalistes, avec le nombre de morts le plus élevé du monde cette année – avant l’Irak et la Syrie.

Lire l'article complet en anglais.