La FIJ appelle le Togo à lever la suspension d’une radio privée

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a

appelé les autorités togolaises à lever la suspension d’une radio privée Légende FM fermée depuis ce matin par

décision de la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC),

instance de régulation des médias dans le pays.

La décision ce jeudi 25 juillet par la HAAC de

suspendre Légende

FM est

tombée alors que le Togo est en plein dans les élections législatives. Selon

des sources indépendantes, Légende FM a été suspendue pour avoir dénoncé sur ses antennes des fraudes électorales.

« C’est regrettable de suspendre une radio qui

n’a fait que donner des témoignages de tentatives de fraudes et des

informations utiles aux populations. La HAAC aurait pu simplement faire

démentir ces informations aves des preuves et laisser la radio

travailler », a déclaré Gabriel Baglo, Directeur du bureau Afrique de la

FIJ. « Nous dénonçons cette suspension et appelons les autorités à la lever

et permettre aux journalistes et aux médias de jouer leur rôle  d’information en ce moment

crucial d’élections législatives où les citoyens ont besoin d’informations

plurielles », a ajouté Baglo.

Les élections législatives togolaises ont lieu ce 25

juillet. La campagne électorale a démarré le 6 juillet et pris fin le 23

juillet à minuit. Plus d’une vingtaine de partis politiques, groupements de

partis et groupes d'indépendants ont présenté des listes pour ces législatives

dans 30 circonscriptions électorales. Un peu plus de trois millions d'électeurs

sont répartis dans 7.660 bureaux de vote. Au total 91 sièges sont à pourvoir

contre 81 dans l'actuel Parlement, suite à un redécoupage électoral.

La FIJ qui a récemment organisé au Togo une formation pour

une couverture plus professionnelle appelle une fois de plus les journalistes

du Togo à assumer leur principal défi d’assurer une couverture professionnelle

: fournir des informations crédibles et pertinentes aux électeurs, aider les

électeurs à faire leur choix en toute connaissance des candidats, et à protéger

les résultats des urnes.

 Pour plus d'information, veuillez

contacter la FIJ au : + 221 33 867 95 86

La FIJ représente plus de

600.000 journalistes dans 134 pays du monde