La FIJ appelle le Conseil de sécurité de l'ONU à protéger les journalistes dans le cadre du conflit yéménite

La Fédération internationale des journalistes (FIJ), associée à plus de trente organisations internationales, a envoyé le 19 Juin une lettre au président du Conseil de sécurité des Nations Unies, M. Dato 'Ramlan Ibrahim, demandant la mise en place de toutes mesures nécessaires pour protéger les journalistes couvrant le conflit au Yémen. Huit journalistes ont perdu la vie en 2015 et 12 sont toujours en captivité dans le pays, selon l’affilié de la FIJ, le Syndicat des journalistes du Yémen (YJS).

La lettre énumère les différentes attaques subies par les journalistes au Yémen depuis le début du conflit, souvent pris entre deux feux ou délibérément ciblés par l’une ou l’autre partie belligérante.

Lire l'article complet en anglais.


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 134 pays

Retrouvez la FIJ sur Twitter et Facebook