La FAJ fait appel à l’Union africaine et aux gouvernements africains pour mettre fin à l’impunité des assassins de journalistes en Afrique

La Fédération Africaine des Journalistes (FAJ) , le groupement africain de la Fédération internationale des Journalistes (FIJ) a marqué aujourd’hui la journée des Nations Unies contre l’impunité pour les crimes visant les journalistes en appelant l’Union africaine et les gouvernements africains à mettre fin à l’impunité dont bénéficient les auteurs des meurtres et agressions violentes perpétrés contre les journalistes en Afrique.

La FAJ affirme que dans beaucoup de pays africains, l’impunité continue de jeter une ombre sur le journalisme. Est notamment visée la Somalie qui a enregistré le 1er novembre la dernière attaque meurtrière par le groupement terroriste Al-Shabaab à Mogadishu au cours de laquelle 15 personnes ont perdu la vie, dont le journaliste Mustaf Abdi Nur, 27 ans, qui travaillait pour Shabelle Media Network et était cameraman freelance pour Al-Jazeera TV. Mustaf Abdi Nur est le 5ème journaliste tué en Somalie depuis le début de l’année.

Lire le communiqué en anglais dans son entièreté: ici

Pour de plus amples informations, veuillez contacter le secrétariat de la FAJ : +221 33 867 95 86/87

La FAJ représente 50,000 journalistes en Afrique