Journée mondiale pour le travail décent : les entreprises de médias doivent travailler avec les journalistes pour améliorer leurs conditions de travail

Les travailleurs des médias du monde entier continuent à supporter le poids de l’instabilité et des mauvaises conditions de travail, a déclaré la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) en cette journée mondiale pour le travail décent. Outre la crise de plus en plus grave sévissant dans le milieu du journalisme, les conditions d’engagement vont de mal en pis puisque les patrons font des coupes dans les droits des travailleurs et ne fournissent plus de sécurité d’emploi pour maintenir leur marge de bénéfices dans un marché changeant, explique la FIJ.

Lire la déclaration complète en anglais