#JMLP2018 : les journalistes d’investigation ont besoin d’une protection adéquate

Lors d’une réunion organisée par la FIJ pour la Journée mondiale de la presse à Accra (Ghana), il a été dit que le journalisme d’investigation sera menacé si les journalistes ne bénéficient pas d’une protection, d’un équipement et de moyens adéquats.

Lors d’une réunion organisée par la FIJ pour la Journée mondiale de la presse à Accra (Ghana), il a été dit que le journalisme d’investigation sera menacé si les journalistes ne bénéficient pas d’une protection, d’un équipement et de moyens adéquats.

Des représentants de journalistes et syndicats du Kenya, de Colombie, d’Indonésie, du Ghana et du Nigeria ont expliqué les menaces et les échecs des mécanismes de sécurité, du renforcement de la législation par les autorités et des organisations des médias à fournir le soutien nécessaire pour s’assurer que les journalistes continuent à remplir leur mission.

Lire le communiqué complet en anglais.


 

Pour de plus amples informations,
veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 146 pays

Retrouvez la FIJ sur styleTwitter et styleFacebook

styleAbonnez-vous aux infos de la FIJ