Inde : deux journalistes tués en 24 heures

Ce lundi 26 mars, Sandeep Sharma et Naveen Nishchal ont tous deux été tués par deux véhicules distincts. La Fédération internationale des journalistes (FIJ) et son affilié indien le Syndicat national des journalistes (Inde) condamnent ces meurtres et exigent que des enquêtes immédiates et transparentes soient menées.

Ce lundi 26 mars, Sandeep Sharma et Naveen Nishchal ont tous deux été tués par deux véhicules distincts. La Fédération internationale des journalistes (FIJ) et son affilié indien le Syndicat national des journalistes (Inde) condamnent ces meurtres et exigent que des enquêtes immédiates et transparentes soient menées.

Sandeep Sharma, journaliste d’investigation de 35 ans dans l’État de Madhya Pradesh (centre de l’Inde) a été écrasé par un camion sur une route située dans le quartier de Bhind. Il est mort à l’hôpital local. Ce journaliste enquêtait sur deux dossiers liés à « la mafia du sable » pour la chaîne de télévision régionale News World et soupçonnait l’implication de fonctionnaires de police dans le trafic illégal de mines de sable dans cet État.

Lire le communiqué complet en anglais.


 Pour de plus amples informations,
veuillez contacter la FIJ Asie-Pacifique au +61 2 9333 0946

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 146 pays

Retrouvez la FIJ Asie-Pacifique sur Twitter: width@ifjasiapacific

Retrouvez la FIJ Asie-Pacifique sur Facebook: widthwww.facebook.com/IFJAsiaPacific