Deux journalistes arrêtés en Chine en raison de rumeurs

La semaine dernière, deux journalistes ont été arrêtés en Mongolie intérieure, ce qui a suscité de sérieuses questions sur la liberté des médias dans cette région. La Fédération internationale des journalistes (FIJ) exige la libération immédiate de ces deux journalistes.

La semaine dernière, deux journalistes ont été arrêtés en Mongolie intérieure, ce qui a suscité de sérieuses questions sur la liberté des médias dans cette région. La Fédération internationale des journalistes (FIJ) exige la libération immédiate de ces deux journalistes.

Zou Guangxiang, qui édite son propre blog d’informations sur les finances Guangxiang Caijiang, a été arrêté à son domicile à Pékin par la police le 28 mars à Hohhot (Mongolie intérieure). Selon plusieurs sources, il a été arrêté pour avoir répandu des rumeurs. Son arrestation a eu lieu deux jours après qu’il a publié un article sur Pan Gang, directeur du groupe Yili. Dans son article, il déclare que Pan a été soupçonné de diriger son entreprise depuis les États-Unis et qu’il a été placé en garde à vue à son retour en Chine.

Lire le communiqué complet en anglais.


 Pour de plus amples informations,
veuillez contacter la FIJ Asie-Pacifique au +61 2 9333 0946

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 146 pays

Retrouvez la FIJ Asie-Pacifique sur Twitter: width@ifjasiapacific

Retrouvez la FIJ Asie-Pacifique sur Facebook: widthwww.facebook.com/IFJAsiaPacific