Activités des affiliés pour le 8 mars

Comme chaque année, la FIJ met en valeur les activités de ses syndicats et de ses affiliés pour marquer la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars. Consultez les activités et le matériel préparés par nos affiliés que nous mettrons à jour dans les semaines à venir, et inspirez-vous pour que votre organisation rejoingne la liste !

Credit: Union of Cyprus Journalists

Pérou : ANPP

6-7 mars : 14ème rencontre nationale des femmes journalistes, Lima. Environ 100 femmes journalistes de Lima et des régions y participeront. Un sit-in sera organisé devant le ministère du travail le vendredi 6 mars à 12h00 pour réclamer de meilleures conditions de vie et de travail pour les femmes.

Danemark: Dansk Journalistforbundt

Un atelier d'autodéfense pour les journalistes sera organisé à l'occasion du 8 mars


Costa Rica: Syndicat des journalistes du Costa Rica

Le syndicat écrira une lettre pour demander la protection des femmes journalistes, notamment à la lumière de l'augmentation des féminicides, et pour aborder l'approche conventionnelle et machiste de la violence domestique.

Chypre: Union des journalistes chypriotes

Une manifestation d'une heure, dans le cadre de l'initiative nationale "The Time is Now". Toutes les femmes de Chypre ont été appelées à cesser de travailler pendant une heure, pour protester contre les inégalités. 

Espagne: Federación de sindicatos de periodistas (FeSP) 

-  Comme chaque année, la FeSP rédigera une déclaration afin que les membres et les médias soutiennent les revendications et la lutte féministe du 8 mars. Cette année, le message mettra particulièrement l'accent sur la convention 190 de l'OIT.

- Cette année, la FesP organisera également un forum cinématographique dans différentes villes d'Espagne avec le documentaire "A Dark Place" de l'OSCE et de l'IPI. Après la projection du documentaire, différents intervenants aborderont la question du harcèlement en ligne des femmes journalistes et l'importance des médias dans la lutte contre la discrimination et la violence envers les femmes.

- Avant les mobilisations du 8 mars, la FeSP fera appel à la profession pour soutenir les mobilisations et manifestations prévues le 8 mars et nous diffuserons le manifeste du collectif 8M Communicators, dont de nombreux affiliés des syndicats de la FeSP sont membres

Indonésie:  Alliance des journalistes indépendants (AJI)

L'AJI se joindra à une manifestation de masse avec 10 autres groupes et organisations. L'objectif sera de forcer le gouvernement à adopter un projet de loi sur l'élimination de la violence sexuelle. Au cours du rassemblement, l'AJI soulèvera également certaines questions spécifiques aux journalistes, telles que l'arrêt du harcèlement sexuel pour les femmes journalistes, la nécessité d'une salle d'allaitement pour les femmes journalistes au bureau, et plus d'opportunités dans la salle de rédaction pour les femmes journalistes. Dans l'après-midi du 8 mars, l'AJI organisera une discussion ouverte sur le thème de l'égalité des sexes sur le lieu de travail.

Kurdistan irakien: Le Syndicat des journalistes du Kurdistan (KJS)

Le KJS participera à une campagne nationale contre l'inégalité des sexes, la discrimination et la violence à l'égard des femmes. Cette campagne aura lieu le 8 mars dans la région du Kurdistan. 

Guinée-Bissau: Syndicat des journalistes et des techniciens de la communication sociale de Guinée-Bissau (SINJOTECS)

Le 8 mars, Journée internationale de la femme, SINJOTECS organisera une journée avec des femmes journalistes pour discuter des problèmes des femmes dans la presse guinéenne. Au cours de cette journée, nous utiliserons le thème principal de la campagne de la FIJ. 

Serbie: l'Union des journalistes croates À la veille de la Journée de la femme, l'Union des journalistes croates leur rappellera la situation de pauvreté des femmes dans la société, ainsi que dans le journalisme, par le biais de la campagne "Femmes journalistes et autres choses dangereuses".

Bélgica:  La Asociación de Periodistas Profesionales (AJP)

Con motivo del Día de los Derechos de la Mujer, la AJP presenta (en francés) recomendaciones sobre el tratamiento mediático de la violencia contra las mujeres, el próximo viernes 6 de marzo a las 14 horas en el despacho de la Ministra, Bénédicte Linard.

Bosnie-Herzégovine: L'association des journalistes de Bosnie-Herzégovine

1. L'association des journalistes de BH publiera un article sur le lancement de la campagne "Media for Women" (#M4W), organisée par l'organisation néerlandaise Free Press Unlimited, le 4 mars, et invitera les médias bosniaques à se joindre à cette campagne;

2. Sélection d'au moins 10 membres du Réseau des femmes journalistes de Bosnie-Herzégovine qui enregistreront un message vidéo ou photo avec un texte sur le thème principal de la campagne "Inclusive and equal" à la représentation des femmes dans les médias ; ces messages seront publiés sur le site web, Facebook, Twitter, Instagram et la chaîne Youtube des journalistes de Bosnie-Herzégovine;

3. Invitation aux médias à participer à la production de contenus sur les femmes dans les médias de manière positive, innovante et sensible au genre ; l'Association des journalistes de BH sélectionnera et déclarera fin mars "Champion de l'égalité des genres" avec un diplôme symbolique et un drapeau du meilleur M4W Ce drapeau sera transférable - nous pouvons poursuivre l'action jusqu'à la fin de 2020 et élire le champion de l'égalité des sexes tous les mois jusqu'en 2020. 

4. L'Association des journalistes de BH participera à une conférence sur la présentation des femmes politiques et la rupture des stéréotypes de genre et de l'espace public en BH. La discussion aura lieu le 6 mars, avec un débat sur la Fondation Westminster et le Parlement de Bosnie-Herzégovine et la Mission de l'OSCE en Bosnie-Herzégovine; 

5. Le 7 mars, l'Association des journalistes de BH publiera une proclamation "Stop à la violence sexiste dans les médias", et appellera le gouvernement de BH à ratifier la Convention 190 de l'OIT dans son intégralité. L'appel à la ratification de la Convention 190 de l'OIT doit également être envoyé aux gouvernements des entités de Bosnie-Herzégovine - la Fédération de Bosnie-Herzégovine et la Republika Srpska - ainsi qu'aux ministères des droits de l'homme, à l'Agence pour l'égalité des sexes et aux centres pour l'égalité des sexes.

6. L'Association des journalistes de Bosnie-Herzégovine, en coopération avec le Centre d'information de l'UE à Sarajevo, organisera trois tables rondes dans les villes de Bosnie-Herzégovine sur le thème des droits fondamentaux des femmes journalistes.

Espagne: Federación de Asociaciones de Periodistas de España (FAPE)

La FAPE lancera, comme elle le fait chaque année, un Manifeste appelant à la participation à toutes les manifestations en faveur de l'égalité des femmes et défendra également l'adhésion à la Convention 190 de l'OIT

 

Cliquez ici pour accéder aux 5 choses que vous devez savoir sur la C190 et ce que vous pouvez faire pour commencer à changer des vies!

Pour nous tenir informé.e.s de vos activités pour le 8 mars, c'est ici!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

For more information, please contact IFJ on +32 2 235 22 16

The IFJ represents more than 600,000 journalists in 146 countries

Follow the IFJ on TwitterFacebook and Instagram

Subscribe to IFJ News