#25N : La FIJ soutient un appel mondial à l'action contre la violence à l'égard des femmes journalistes

Les affiliés de la FIJ à travers le monde apporteront le 25 novembre leur soutien à un appel à une action mondiale contre la violence basée sur le genre alors que de plus en plus d’attaques contre les femmes journalistes sont constatées.

De Katmandu à Buenos Aires, les syndicats de journalistes participeront à des réunions, des manifestations, des sessions de formation et des marches pour exiger la fin des attaques contre les femmes journalistes et pour lutter contre l'impunité qui permet aux auteurs de rester impunis.

Pour célébrer la Journée des Nations Unies pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles, la FIJ participera officiellement à la campagne pour la Convention de l’OIT visant à mettre un terme à la violence basée sur le genre au travail.

Des études récentes montrent que près de 65% des travailleuses des médias ont été victimes d’intimidation, de menaces ou d’abus dans la sphère professionnelle, et près d’un quart d’entre elles ont subi des actes de violence physique au travail.

Si de nombreuses agressions se déroulent sur le terrain la plupart d’entre elles ont lieu au bureau et près de la moitié sont le fait d’un chef ou d’un superviseur.

Des incidents de violence sexuelle, de harcèlement sexuel et d’abus en ligne continuent à faire les gros titres mais très peu d’actions sont mises en œuvre – 70% des travailleuses des médias affirment que leur organisation n’agit en rien pour garantir leur sécurité.

Le président de la FIJ, Philippe Leruth, a déclaré: « La violence contre les femmes reste l'une des violations les plus répandues et les plus tolérées des droits humains et ses auteurs continuent de jouir de l'impunité alors que leurs victimes perdent leur emploi, perdent leur carrière, sont réduites au silence ou pire encore, tuées.

« La FIJ et ses membres s'engagent à faire campagne énergiquement pour une nouvelle Convention de l'OIT visant à mettre fin à la violence et à lutter contre l'impunité. Nous soutiendrons également les organisations membres qui chercheront à intenter une action en justice contre les agresseurs et ceux qui cherchent à négocier des politiques de sécurité et à faire campagne pour que les droits des travailleuses des médias soient respectés ».

Téléchargez les visuels de la FIJ ici et partagez les sur vos réseaux sociaux ce vendredi 25 novembre pour célébrer la Journée mondiale en condamnant la violence envers les femmes journalistes sur leur lieu de travail.


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 140 pays

Retrouvez la FIJ sur Twitter et Facebook

Abonnez-vous aux infos de la FIJ