17 journalistes accusés d'outrage au Myanmar

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) et les syndicats de journalistes d'Asie du sud est  (SEAJU) dénoncent  les accusations portées à l'encontre de 17 journalistes au Myanmar par le gouvernement. La FIJ appelle le gouvernement à abandonner immédiatement les charges retenues contre les 17 journalistes et exprime sa forte préoccupation vis-a-vis de la détérioration de la liberté de la presse en Birmanie ces derniers mois.  

En début de semaine, 17 journalistes du groupe de presse Eleven   ont été accusés d'outrage dans le cadre de leur couverture d'un procès impliquant cinq des principaux membres du groupe de presse . Le ministère de l'Information a déposé plainte  contre les journalistes en faisant valoir que le journal avait  injustement insisté sur l'innocence de son personnel dans l’affaire et mis une pression non justifiée sur le tribunal.

Lire le communiqué en anglais