Menaces sur les droits des femmes dans les médias: il est temps d’obtenir l’égalité dans les salaires, l’emploi et les perspectives professionnelles, déclare la FIJ

« Les femmes journalistes sont confrontées à de grave problèmes de discrimination et d’insécurité qui menacent leur rôle dans les médias, et ceci malgré le nombre croissant de femmes en salle de presse », déclare la FIJ aujourd’hui dans un communiqué marquant la journée internationale de la femme.


Elles doivent se battre pour obtenir des conditions salariales similaires à celles de leurs collègues masculins, se voient écartées des postes à responsabilité, ont des perspectives professionnelles limitées dans une profession qui demeurent dominée par les hommes.


« Le développement des médias repose de façon croissante sur la participation égale des femmes mais la réalité de leurs conditions de travail est le signe évident du manque de reconnaissance accordé tant à leurs aptitudes qu’à leurs ambitions » affirme la FIJ.


« Cette situation doit changer. Premièrement, les femmes doivent pouvoir avoir un meilleur accès aux postes décisionnels, que ce soit sur leur lieu de travail ou dans leurs syndicats. Les modes de recrutement et de rémunération doivent aussi évoluer pour éliminer toute forme de discrimination. Il est temps d’obtenir l’égalité dans les salaires, l’emploi et les perspectives professionnelles ».


La FIJ s’inquiète en particulier du fait que les difficultés rencontrées par les femmes journalistes dans les zones de conflit ne soient pas suffisamment prises en compte.


Selon une étude récente menée par l’Institut International pour la Sécurité dans le Journalisme (INSI), plus de la moitié des femmes reporters interrogées ont été victimes de harcèlement sexuel. « Le degré de peur et d’intimidation que les femmes journalistes connaissent est inacceptable et doit changer de façon radicale ».


« Le nombre de femmes reporters travaillant sur les zones de conflit augmente et elles sont prises pour cible comme les hommes » indique la FIJ, qui précise qu’environ sept femmes journalistes ont péri dans l’exercice de leur fonction en 2004. « Les femmes journalistes qui couvrent les conflits doivent recevoir une formation appropriée et un équipement adapté pour exercer leur profession ».


La FIJ participait hier à une discussion organisée dans les bureaux de l’UNESCO à Paris sur la sécurité des femmes reporters. Plus de cent femmes journalistes et professionnelles des médias ont été tuées ces quinze dernières années.


A l’image de leurs collègues masculins, les femmes journalistes sont menacées mais elles souffrent souvent de pressions supplémentaires telles que le risque permanent de harcèlement sexuel, l’intimidation, et pire encore, les violences physiques.


« Les journalistes doivent être préparés à couvrir les zones de conflit » explique Pamela Morinière, responsable des programmes sur l’égalité des genres pour la FIJ, « et les besoins spécifiques des femmes dans ce domaine ne doivent pas être ignorés. Les femmes ne souhaitent pas être traitées différemment des hommes, mais leur engagement croissant doit être adéquatement reconnu ».


En Irak, six journalistes locales ont trouvé la mort depuis le début du conflit et la FIJ demande toujours la libération de la journaliste Florence Aubenas, disparue il y a une soixantaine de jours avec son interprète Hussein Hanoun Al-Saadi.


« En cette journée internationale de la femme il nous faut encore déplorer qu’une grande journaliste subisse depuis 60 jours la pire terreur et intimidation. Nous demandons à ses preneurs d’otage de la relâcher immédiatement et sans condition. A elle seule, elle symbolise mieux que quiconque la réalité à laquelle sont confrontées les femmes dans le journalisme aujourd’hui. Elles endossent à titre égalitaire toutes les responsabilités et risques liés à leur profession et souffrent, comme leurs collègues, quand la démocratie et les droits de l’homme sont menacés ».


Pour plus d’information contacter : + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 500 000 journalistes dans plus de 100 pays dans le monde