La FIJ et la FEJ demandent une réponse de l’UE sur la situation de la presse en Turquie

Les Fédérations internationale et européenne des journalistes (la FIJ et la FEj), accompagnées de leur affilié le syndicat des journalistes de Turquie (Türkiye Gazeteciler Sendikasi TGS), ont exigé aujourd’hui des dirigeants de l’Union européenne qu’ils réagissent à l’oppression des médias par les autorités turques. La conférence de presse, organisée par les deux Fédérations au Press Club Brussels Europe, fait suite à la saisie d’un des journaux les plus importants de Turquie, Zaman, le 4 mars à Istanbul et comptait deux des principaux journalistes de Zaman parmi ses participants.

Les intervenants de la conférence, intitulée « Quand est-ce qu’un sommet sur la liberté de la presse entre l’UE et la Turquie aura lieu ? (When is the EU-Turkey summit on press freedom?) » étaient Sevgi Akarcesme, rédactrice en chef de Today’s Zaman, Selçuk Gültasli, directeur du siège bruxellois de Zaman, et Oliver Money-Kyrle, Assistant du Secrétaire Général de la Fédération internationale des journalistes.

Lire l'article complet en anglais ici.


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 139 pays

Retrouvez la FIJ sur Twitter et Facebook