En Italie, la FIJ rend un hommage mondial aux confrères tombés en 2014

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) est représentée cette semaine au 27e congrès national de son affilié italien, la FNSI, la Federazione Nazionale Stampa Italiano, à Chianciano Terme, en Toscane, qui a pour thème principal « Giornalismo, attore di futuro » (Le Journalisme, acteur de l’avenir .)

Après sept années comme Président de la FNSI et six années comme Secrétaire général, Franco Siddi, également membre du Comité exécutif de la FIJ, a donné son dernier discours ce mercredi matin devant plus de 400 délégués issus de toutes les provinces italiennes.

En préambule, avec une grande force, Franco Siddi a rendu un hommage très appuyé aux deux journalistes italiens tombés en 2014 à Gaza et en Ukraine (Simone Camilli et Andrea Rocchelli), alors qu’ils remplissaient leur mission d’informer. Pier Luigi Camilli, le père de Simone mort à Gaza, a tenu d’ailleurs à être présent au congrès pour honorer la mémoire de son fils. Serena Bersani, la présidente des journalistes Emilie-Romagne, a salué quant à elle la mémoire de ces deux confrères.

« La FNSI a aussi soutenu de toutes ses forces les syndicats français à Paris le 11 janvier dernier à l’occasion de la grande marche républicaine, après les attentats qui ont décimé la rédaction de l’hebdomadaire satirique Charlie-Hebdo, le 7 janvier dernier, a rappelé le Secrétaire général, qui était personnellement présent. Nous étions dans la rue derrière une banderole unitaire sous la houlette des collègues des syndicats français et de la Fédération internationale des journalistes. C’était une attaque contre la liberté d’expression et la FNSI a décidé d’aider les familles des victimes en leur versant 5000€. » Au nom des syndicats affiliés français, Mario Guastoni, membre du Syndicat national des journalistes (SNJ) a remercié vivement son camarade italien pour son soutien sans faille depuis des années.

Pour sa part, Jim Boumelha, le président de la FIJ présent pour l’occasion, a salué le travail remarquable de la FNSI, de ses militants et de son Secrétaire général en faveur des journalistes en Italie, mais aussi dans le monde. « Vous pouvez être fiers de ce que vous faites aujourd’hui à l’occasion de ce congrès, a-t-il dit à l’assemblée. Fiers pour nos confrères morts, fiers pour leurs familles ici présentes. Plus de 1000 journalistes ont été tués ces 20 dernières années dans le monde, deux ont été assassinés en Irak hier, un autre a été décapité ce matin ! En 2014, 118 journalistes et personnels des médias ont été tués sur le terrain. Nous devons poursuivre notre travail commun pour assurer la sécurité des journalistes qui travaillent partout dans le monde. C’est la mission quotidienne de la FIJ, mais aussi celle de chacun de ses affiliés. Dont la FNSI. »


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 17

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 134 pays  

Retrouvez la FIJ sur Twitter et Facebook