Des journalistes palestiniens conçoivent un code déontologique et d’autorégulation professionnel

Des journalistes, des rédacteurs et des responsables gouvernementaux palestiniens ont débattu aujourd’hui à Ramallah de la promotion de la déontologie, des conditions nécessaires à un journalisme de qualité et des responsabilités de la direction et de l’état au sujet de la création d’un environnement où le journalisme de qualité peut s’épanouir.

La rencontre a été organisée par le comité de déontologie du Syndicat des journalistes palestiniens. Elle a été menée par Husam Ezzedin, le président du comité. M. Mahmoud Khleifa, le ministre adjoint de l’Information, et Naser Abu Baker, le vice-président du PJS, étaient présents parmi les participants. Michelle Stanistreet, la secrétaire générale du Syndicat national des journalistes britanniques et irlandais (NUJ) et Dominique Pradalié, la secrétaire générale du Syndicat national des journalistes (SNJ, France) ont expliqué la façon dont leurs syndicats soutiennent la déontologie et l’autorégulation journalistiques.

Lire l’entièreté de l’article en anglais ici


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 139 pays

Retrouvez la FIJ sur Twitter et Facebook