De nouvelles menaces et agressions visent le journalisme en Colombie

Le 17 février, la Fédération colombienne des journalistes (FECOLPER) et la Defensoría del Pueblo de Colombia ont dénoncé les menaces de mort qu’ont reçues certains journalistes, défenseurs des droits de l’homme et syndicalistes de la part de groupes criminels et des autorités politiques locales à Barranquilla et Yopal.

Lire le reste du communiqué en espagnol ici.


Pour de plus amples informations, veuillez contacter la FIJ au + 32 2 235 22 16

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 139 pays

Retrouvez la FIJ sur Twitter et Facebook