La FIJ et ses affiliés d’Est en Ouest, du Nord au Sud

Partout dans le monde, les affiliés de la FIJ ont pris des mesures clés pour soutenir les travailleurs des médias dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

- EN EUROPE, la Commission va débloquer un fonds d’urgence de 750 milliards d’euros d’ici à la fin de l’année. Les 27 ministères nationaux de la Culture et de la Communication ont été assurés de recevoir leur part, promet-on déjà à Bruxelles. Le rapport de force est là aussi renvoyé au niveau national et certains de nos affiliés sont déjà en discussion avec leur tutelle.

Dans le détail, l’actualité au Royaume-Uni, en France, en Macédoine du Nord, en Finlande, en Ukraine, au Portugal, en Espagne, Suisse, Suède, Norvège, Allemagne, Belgique, Croatie

L’essentiel des mesures prises au niveau national sont mises à jour régulièrement par la Fédération européenne des journalistes et sont disponibles ICI.

- EN AFRIQUE, les discussions avancent également, même si cela reste difficile. La Fédération des journalistes africains (FAJ) a publié le 15 juin une étude d’ampleur sur la situation des journalistes et des médias sur le continent. Un webinaire de la FAJ et de la FIJ, réunissant une quarantaine de participants le 16 juin, a permis de mieux comprendre les difficultés de chacun de nos affiliés.Certains, comme le Kenya, la Somalie, le Mozambique ont lancé des actions concrètes en soutien aux journalistes. Mais dans la majorité des pays africains, tout reste à faire, comme au Zimbabwe, en Ouganda...

- EN AMÉRIQUE DU NORD, les affiliés de la FIJ ont très tôt écrit et proposé des plans de relance nationaux, solides, même si parfois les discussions sont tendues ou difficiles. C’est le cas notamment aux Etats-Unis et au Canada.

- EN AMÉRIQUE LATINE, la FEPALC, la Federación de Periodistas de América Latina y el Caribe, a elle aussi organisé un webinaire pour constater les dégâts de la crise mondiale sur le continent, mais aussi pour évaluer les reculs inquiétants de la liberté d’expression. En particulier au Mexique, en Argentine, Brésil, Colombie, Chili, Paraguay

- EN ASIE-PACIFIQUE, plusieurs réunions en ligne ont également eu lieu pour constater que l’écart est toujours aussi grand entre les pays de l’Océanie, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, et d’autres pays tels que l’Inde, la Birmanie, l’Indonésie, la Chine, le Bangladesh, le Népal, le Sri Lanka, la Mongolie

- UU MOYEN ORIENT ET DANS LE MONDE ARABE, la FIJ a publié un rapport à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, qui montre à quel point la région reste une zone toujours compliquée pour les journalistes. Focus particulier sur Kurdistan irakien, Maroc, en Irak, Egypte, Algérie, Iran

For more information, please contact IFJ on +32 2 235 22 16

The IFJ represents more than 600,000 journalists in 146 countries

Follow the IFJ on TwitterFacebook and Instagram

Subscribe to IFJ News