Journée mondiale de la liberté de la presse: la FEJ demande la reconnaissance du journalisme en tant que bien public

Pour

marquer, ce vendredi 3 Mars 2013, la Journée mondiale de la liberté de la presse, la Fédération européenne des journalistes (FEJ) a souligné la nécessité de promouvoir le journalisme en tant que bien public alors que l'austérité, la

restructuration des médias et la marchandisation de l'information menacent le journalisme plus que

jamais.

«Nous

sommes inquiets de voir que des milliers de journalistes ont perdu leur travail dans les derniers mois à travers l'Europe, certains touchés par des suppressions d'emplois et d'autres étant affectés à des postes plus précaires", a déclaré le Président de la FEJ Arne König. «Le travail précaire

et le manque

d'investissement

dans les

ressources humaines ont un impact majeur sur la qualité de l'information et par conséquent sur la

liberté de la presse ".

La

FEJ s'inquiète de la précarité croissante chez les journalistes, surtout les

jeunes et

chez les femmes, qui menace les normes professionnelles, l'indépendance économique et la capacité à respecter les normes de liberté de la presse et du pluralisme.

Même

dans les pays riches

d'Europe, liberté de la presse n'est pas acquise. Le contexte économique est difficile, mais il ne peut pas être une excuse pour négliger le journalisme et sa contribution à la démocratie. Sous prétexte de flexibilité et de concurrence, la radiodiffusion

publique est

soumise

à des coupes budgétaires, la rémunération des journalistes est en déclin et la négociation collective est court-circuitée.

«Vous

ne pouvez pas espérer une information de qualité et des médias libres si vous négligez les professionnels qui ont besoin d'alerter, d'enquêter et d'informer le public», a déclaré M. König.

Lors de la prochaine Assemblée Générale de la FEJ à Verviers les 13-15 Mai, intitulée " Au service des

syndicats de journalistes en période de crise : campagne pour le journalisme en

tant que bien public" des délégués de 26 pays européens discuteront des défis auxquels les journalistes sont confrontés pour remplir leurs fonctions.

Plus d'informations sur les mesures prises par les affiliés de la FEJ et de la FIJ pour marquer la Journée mondiale de la liberté de la presse : http://www.ifj.org/en/pages/world-press-freedom-day-2013

Pour plus d'information, veuillez contacter la FEJ au +32 2 235 2200
La

FEJ est le groupe européen de la Fédération Internationale des

Journalistes et représente plus de 300.000 journalistes dans 37 pays.