La FIJ Demande au Sénégal de se Pencher sur la Situation des Travailleurs de l’Agence de Presse Publique

 

La

Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a aujourd’hui demandé aux

autorités sénégalaises de se pencher sur les retards de paiement des salaires

qui affectent les travailleurs de l’Agence de Presse Sénégalaise (APS) en cette

période de fin d’année.

« Nous appelons les autorités sénégalaises à se pencher en urgence sur la

situation des travailleurs de l’Agence de Presse Sénégalaise (APS) en vue de trouver

des solutions durables et pérennes. Cette agence est reconnue pour sa

crédibilité et son professionnalisme et il faut la sauver», a déclaré Gabriel

Baglo, Directeur Afrique de la FIJ.


Selon le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du

Sénégal (SYNPICS), un affilié de la FIJ, les  salaires du mois de novembre des travailleurs

de l’APS (service public) ne sont  pas

encore payés. 

Le

Synpics s’inquiète pour les travailleurs de l’APS  qui attendent aussi

leurs salaires de décembre, et craignent que les retards s’accumulent.  Le retard du paiement des salaires du mois de

novembre est d’autant plus injustifié que le personnel avait reçu l’assurance

ferme, en octobre, que le problème de son paiement ne se poserait pas, a

déclaré le SYNPICS.

« Le

Bureau exécutif national du SYNPICS attire l'attention du ministre de la

Communication assurant la tutelle sur l'urgence de procéder à l’augmentation

substantielle de la subvention annuelle de l'APS et de lui affecter un nouveau

siège fonctionnel. L’actuel siège étant déclassé par la Direction de la

protection civile (DPC) puisqu'il menace ruine », a indiqué Ibrahima

Khaliloullah Ndiaye, Secrétaire Général du Synpics.

La

FIJ rejoint le SYNPICS pour rappeler aux autorités sénégalaises que la solution

aux problèmes des médias du service public consiste à leur assurer  un

financement conséquent afin d'assurer un service public de l'information de

qualité.


Pour Plus d’Information Veuillez

Contacter la FIJ au : +221 33 867 95 86/87
La FIJ Représente Plus de 600.000

Journalistes dans le Monde