Le Congrès de la FIJ célèbre le rôle des femmes dans le mouvement syndical

La contribution des femmes qui ont participé au 'lockout' de 1913

a été célébrée lors de l'événement «femmes camarades syndicales» en

marge du Congrès mondial de la FIJ ce soir, lors d'une réception

informelle organisée par le Conseil exécutif irlandais.

Cette

année marque le centenaire du 'lock out' 1913, un événement majeur dans

l'histoire du mouvement ouvrier irlandais et international, et la

réception, tenue dans le cadre unique du Club des enseignants à Dublin, a

commémoré le rôle important joué par les femmes dans l'événement qui a

constitue un jalon du mouvement syndical irlandais.

S'exprimant à

cette occasion, la Secrétaire générale de la FIJ, Beth Costa, a déclaré

que « cela fut un grand événement pour marquer le rôle important des

femmes dans le mouvement syndical en Irlande et dans le monde».

Mary

Maher de la NUJ a été rejointe par les femmes militantes pour rappeler

le travail des femmes comme Delia Larkin, elle-même journaliste et une

véritable héroïne de 1913. Les délégués ont apprécié la musique, le

chant et la poésie et l'occasion de se réunir avec d'anciens collègues

avant le travail acharné des Congrès mondial de 2013 qui commence.

Evoquant

le 'lock out' de 1913, le Secrétaire de la NUJ-Irlande, Seamus Dooley, a

déclaré: «La grève est souvent dépeinte comme une bataille entre deux

géants, James Larkin, leader des travailleurs et William Martin Murphy,

un magnat de la presse et un entrepreneur possédant une vastes intérêts,

y compris les tramways de la ville. Larkin, de ce fait, serait le

premier à reconnaître la contribution des frères et sœurs qui étaient

avec lui dans la défense des travailleurs opprimés et des familles

condamnées à une vie de misère dans ce qui était alors une ville de

taudis.»

Vous pouvez voir toutes les photos de l'événement ici.