La FEJ soutien l’appel pour une action européenne contre la concentration des médias

La Fédération européenne des journalistes (FEJ), qui représente plus de 200,000 journalistes en Europe, exprime sa complète solidarité avec l’appel de l’Observatoire français des médias ainsi qu’avec le SNJ et le SNJ-CGT qui y sont associés.


« Les journalistes et les citoyens en ont assez des beaux discours pour la défense des valeurs du service public”, a déclaré le président de la Fédération européenne des journalistes, Arne König. «Nous soutenons toutes les actions qui émanent des syndicats et de la société civile pour limiter la concentration des médias et la marchandisation de l’information. Nous voulons des faits ».


Aujourd’hui 6 novembre a lieu à Paris une manifestation pour une information libre, de qualité et pluraliste. Il s’agit d’un évènement d’une très grande importance car pour la première fois depuis des années, plus de 50 organisations syndicales ou de la société civile, et des milliers de particuliers soutiennent un mouvement en faveur de médias de qualité.


Les manifestants exigent plus de moyens et plus d’indépendance pour le service public audiovisuel et plus de limites à la concentration de la propriété des médias. «Nous observons avec beaucoup de préoccupations le mouvement de concentration des médias en France où une poignée de propriétaires contrôle la majorité des médias, et ce non seulement dans un climat de passivité politique, mais même de complicité », a déclaré Arne König. « Et malheureusement la situation est similaire dans d’autres pays ».


La FEJ rappelle que la Grande-Bretagne a assoupli ses règles de propriété croisée des médias l’année dernière, les Pays-Bas et l’Allemagne préparent également une réforme des règles de propriété des médias, la chaîne publique danoise TV2 est en passe d’être privatisée, que le gouvernement portugais parle de « liberté limitée » pour l’information du service public et qu’en Italie M. Berlusconi exerce un contrôle éhonté sur l’ensemble des médias.


« Il y a urgence », a rappelé Arne König, « et les syndicats doivent se trouver en première ligne dans ce combat ».


La FEJ appelle toutes les organisations de journalistes à travers l’Europe à soutenir l’appel français et à renforcer les pressions sur leur gouvernement ainsi que sur les institutions européennes pour défendre les principes fondamentaux de liberté d’expression et d’indépendance.


Pour plus d’informations cliquez sur le lien ci-dessus : Manifestation à Paris


Plus d’informations de la FEJ: +32 2 235 22 00

La FEJ représente plus de 200.000 journalistes dans plus de 40 pays