Solidarité avec les grévistes dans les médias grecs

Les journalistes de toute la Grèce sont sur

le point de mener deux grèves successives de 48 heures à compter d'aujourd'hui,

le 7 avril, ce qui sera l'action syndicale la plus importante menée dans le

secteur ces dernières années. 

La grève est lancée par la Fédération panhellénique des syndicats de

journalistes (POESY),  avec le soutien

des syndicats des travailleurs de la radio et de la télévision et des membres

de la FEJ/FIJ, le Syndicat des journalistes des quotidiens d'Athènes (JUADN) et

le syndicat des journalistes de Macédoine et de Thrace (ESIEMTH) , luttant

contre les violations des droits de la retraite et du travail, des réductions

de salaire injustifiées et du nombre croissant des pertes d'emplois.

Les journalistes de Grèce demandent à leurs collègues en Europe et partout

dans le monde de soutenir leur lutte pour:
· Signer des conventions collectives adéquates
· Mettre un terme aux réductions de salaire
· Défendre les avantages des travailleurs et les droits du travail
· Mettre un terme aux licenciements
• Renouveler  une convention collective

(en vigueur à compter de l'année 2009) au sein du diffuseur public ERT
• Protéger les droits du travail et à la retraite de tous les

professionnels des médias dans tous les médias. Tous les plans de licenciment

doivent être abandonnés et tous les postes de travail doivent être maintenus
• Octroyer des droits du travail et de retraite aux journalistes qui

travaillent pour les médias en ligne.

Les syndicats sont déterminés à ne pas céder sur leurs justes

revendications. Les journalistes et les professionnels des médias seront en

grève dans toute la Grèce, en deux grèves consécutives de 48 heures dans tous

les médias. La première grève a commencé le jeudi 7 avril, à six heures et se

terminera le samedi 9 avril, à six heures. Elle sera immédiatement suivie par

la seconde grève, qui prendra fin le lundi 11 avril, à 6 heures.

La FEJ appelle ses affiliés à soutenir les journalistes et les

travailleurs des médias grecs dans cette confrontation avec les employeurs pour

garantir les droits du travail et  la

dignité professionnelle.

Les messages

de soutien sont à envoyer à dralli@esiea.gret Famellos@esiemth.gr