Rapport au congrès du groupe d'experts de la FEJ / FIJ en matière de droits d'auteur

Recife, Brésil, Mai 1998



  • Le Groupe d'experts « freelances » (GEF) , qui fut établi dans la foulée du Congrès de Santander, a entrepris, au nom des syndicats membres, une tâche empreinte de défi, mobiliser et renforcer l'organisation internationale en matière de défense du secteur freelance, qui est la communauté subissant les mutations les plus rapides dans le monde.

  • Le Groupe d'experts freelances a organisé des rencontres majeures à Amsterdam (1-2 décembre 1995) et à Copenhague (21-23 novembre 1997). Ces conférences se sont focalisées sur les droits des journalistes freelances à l'âge de la technologie digitale et à l'heure de la reconnaissance du statut social des journalistes freelance en Europe.

  • Dans le cadre de ces activités, le GEF a réalisé une enquête parmi les syndicats membres sur le statut des journalistes freelances et a rencontré des parlementaires européens et des responsables de la Commission.

  • Le GEF a également entamé un processus de coopération avec le Bureau international du Travail pour faire un travail de recherche à un niveau global en ce qui concerne les freelances, le travail à courte durée déterminée et à temps partiel. Cette étude et enquête seront menés au cours de cette année.

  • Parallèlement, le GEF a élargi le cadre de ce travail d'information en innovant avec un bulletin sur la toile. Le but de ce travail vise à entrer en contact de manière directe avec les sections freelances des syndicats membres et d'encourager davantage les contacts directs par le Net ou par une autre voie entre les syndicats sur les questions en matière de freelances.

  • Le GEF vise également à établir un site web freelances pour un transfert d'information plus efficace et dans le but d'organiser une conférence freelances au début de l'année prochaine.



Tutta Runeberg

Chair, FREG/GEF