lettre d'information: Atelier sur la négociation collective en République Dominicaine

Dans le cadre du projet régional financé par Union to Union, la Fédération internationale des journalistes a organisé un atelier avec le Syndicat national des travailleurs de la presse (SNTP) de République Dominicaine du 14 au 16 août.

L’atelier a porté la négociation collective, la liberté d’expression et la sécurité du travail. Parmi les conclusions de l’atelier, figurait la décision d’élaborer un manifeste qui soit le plan d’action du syndicat.

La première revendication de ce plan s’adresse aux entreprises de la presse qui sont invitées à rejoindre la table des négociations et à prévoir plus précisément une assurance-vie pour protéger leurs travailleurs des risques encourus dans le cadre de l’exercice de leur profession. S’adressant aux autorités judiciaires, le syndicat revendique la tolérance zéro pour les auteurs de crimes et d’agressions contre des journalistes afin de mettre un terme au climat d’impunité et pour qu’un rapprochement s’opère entre les victimes, les proches des victimes et les autorités judiciaires.  

Les notes sur cet atelier sont disponibles ici

Vidéos et entrevue de José Beato, Secrétaire général du SNTP sur les résultats du séminaire

Entretien avec Francis Perez, présentateur dominicain victime de harcèlement politique et professionnel dans l’exercice de sa fonction