Les travailleurs syndiqués de AP créent LINK pour unir les Bureaux du monde entier/ DECLARATION RELATIVE AUX EMPLOYES MEXICAINS DE L’AP

Les travailleurs syndiqués de Associated Press en Europe et aux Etats-Unis ont lancé ce week-end, en partenariat avec la Fédération Européenne des Journalistes, le LINK de l’AP, le Réseau syndical international de l’Associated Press.


L’objectif du LINK est de syndiquer les travailleurs de l’AP afin de coordonner les problématiques syndicales et celles liées au journalisme de qualité professionnelle des deux côtés de l’Atlantique.


Il s’agit d’un premier pas vers la création d’un vrai groupement international qui fera progresser les intérêts professionnels et syndicaux de tous les travailleurs de l’AP. Au début de l’année prochaine, le groupement lancera un réseau d’information sur Internet.


Ce réseau d’information sera utilisé comme plate-forme de discussion, réunira des faits et comparera les conditions de travail et les conditions professionnelles des travailleurs de l’AP.


Le groupement est en train pour l’instant de s’étendre aux travailleurs syndiqués partout dans le monde. Une réunion est prévue en mai 2006 pour établir une stratégie à long-terme. Le groupement a déjà identifié une politique “éthique” proposée par l’AP comme problème majeur, étant donné que cette politique cherche à imposer des restrictions inacceptables au personnel.


Le LINK de l’AP trouve également primordial de s’appuyer sur la forte présence syndicale dans les bureaux de l’AP partout dans le monde pour syndiquer davantage de travailleurs de l’AP et de freelances.



DECLARATION RELATIVE AUX EMPLOYES MEXICAINS DE L’AP


Adoptée à Bruxelles, Belgique, le 20 novembre 2005

par le Réseau syndical international de l’AP (AP LINK)


Nous, les représentants des employés de l’AP au Royaume-Uni, en Allemagne, aux Etats-Unis et partout dans le monde, sommes étonnés et consternés d’apprendre le licenciement de plusieurs employés syndiqués dans la ville de Mexico ainsi que les projets de la direction de supprimer les conventions collectives avec les journalistes mexicains du Sindicato Nacional de redactores de la Prensa (SNRP).


Nous déclarons soutenir fermement nos collègues à Mexico, qui entretenaient depuis des décennies des relations harmonieuses avec l’AP, basées sur des conventions collectives. Nous croyons que tous les travailleurs de l’AP ont droit à un traitement décent et que le respect des droits présents dans les conventions collectives est un élément essentiel du journalisme de qualité. Comme le dit la devise de la FIJ, « Il ne peut y avoir de liberté de la presse si les journalistes sont confrontés à la corruption, à la pauvreté ou à la peur. »


Nous demandons instamment à l’Associated Press d’annuler les licenciements de nos collègues mexicains, de restaurer les droits octroyés par les conventions collectives et de réaffirmer sa volonté de travailler, partout dans le monde, avec ses travailleurs syndiqués pour le maintien de conditions de travail justes.



AP LINK:


BARRY FITZPATRICK

National Union of Journalists

Royaume-Uni


HANNE JOURDAN

APTN Joint Unions Commission, BECTU

Royaume-Uni


BRICE VIARD

APTN Joint Unions Commission, BECTU

Royaume-Uni


TONY WINTON

News Media Guild, TNG-CWA, AFL-CIO

Etats-Unis


KARL JENDRETZKY

News Media Guild (National Technology Committee)

Etats-Unis


MICHAEL KLEHM

Deutscher Journalisten-Verband e.V.

Allemagne


ARNE KONIG

Syndicat Suédois des Journalistes

Suède

Président de la Fédération Européenne des Journalistes


RACHEL COHEN

Fédération Internationale des Journalistes

Bruxelles


Pour plus d’information, veuillez contacter Rachel Cohen à la FIJ :+ 32 2 235 2205