Les dirigeants syndicaux internationaux soutiennent les journalistes dans la lutte mondiale pour les services publics

Des dirigeants syndicaux

internationaux ont apporté leur soutien aux appels de la Fédération

Internationale des Journalistes (FIJ) et de la Fédération européenne des

journalistes (FEJ) pour la reconnaissance du journalisme comme un bien public

dans le cadre d'une campagne mondiale pour défendre les services publics.

La conférence syndicale internationale pour des Services Publics de Qualité

- Passons à l'action! a réuni plus de 400 dirigeants syndicaux du monde

entier et de tous les secteurs de l'économie. Les participants ont entendu des

représentants de la FIJ que la crise de la qualité dans le journalisme et la

nécessité de défendre les valeurs publiques doivent également être une priorité

de la campagne internationale lancée lors de la réunion qui s'est terminée

aujourd'hui à Genève, en Suisse.

« Les journalistes s'opposent à tous ceux qui réduisent les normes

professionnelles en se concentrant sur les nouvelles concernant les célébrités

et qui ignorent les informations sur les dures réalités de notre société», a

déclaré Roberto Natale, président de la Fédération nationale de la presse en

Italie (FNSI). « La lutte pour les normes et la qualité du journalisme est

dans l'intérêt de tous».

M. Natale a déclaré lors de la conférence que les journalistes en Italie et

dans toute l'Europe prennent des mesures pour rétablir les normes

professionnelles et qu'ils combattent les nouvelles menaces sur le journalisme

de qualité, y compris l'utilisation des médias pour fomenter l'intolérance et

le racisme. « La bataille pour un journalisme éthique et de qualité est un

combat dans lequel tous les citoyens et les groupes dans la société trouvent un

intérêt. Il est vital pour la démocratie que les gens puissent obtenir des

informations fiables et véridiques », a-t-il déclaré.

John Barsby, du syndicat des journalistes en Grande-Bretagne et d'Irlande (NUJ)

et président du Groupe d'experts de radiodiffusion de la Fédération européenne

des journalistes, est également intervenu et a appelé à un soutien public plus

large pour la campagne de maintien du service public. "Les coupes sauvages

dans les dépenses publiques sont également une menace pour l'audiovisuel

public», a-t-il dit. « Les syndicats de journalistes et le mouvement

syndical plus large doivent travailler ensemble pour défendre le droit du

public à l'information et le droit d'avoir accès à une information de

qualité ».

La conférence a adopté un plan d'action global et une Charte définissant les

objectifs d'une campagne mondiale pour défendre les services publics dans

l'éducation, notamment la santé et les transports. Les priorités des syndicats

dans la culture, les communications et le secteur du journalisme ont également

été prises en compte et une session spéciale avec des représentants d'artistes,

de musiciens et de journalistes a mis en évidence l'impact des coupes

budgétaires en matière de politique culturelle sur la société dans son

ensemble.

La campagne, qui sera développée  par les dirigeants syndicaux mondiaux

dans les prochains mois, va soutenir les protestations dans de nombreux pays

contre les coupes draconiennes dans les dépenses publiques et qui réduisent

considérablement la qualité de vie.

Les informations en détail sur la

conférence et ses résultats se trouvent sur www.qpsconference.org

Pour plus d'informations veuillez contacter la FIJ au + 32 478 258 669

La FIJ représente plus de 600.000 journalistes dans 125 pays à travers le monde