Les dirigeants de la FAJ préconisent l'unité et la solidarité entre les journalistes africains lors de la première rencontre

Les dirigeants de la Fédération des

Journalistes Africains (FAJ) ont lancé un programme de travail annuel lors de

la première rencontre du Comité  Directeur à Dakar le du 6 au 7 février.

Le Comité Directeur de la FAJ élu par

le congrès en novembre 2008 à Nairobi, Kenya, s'est réuni à Dakar pour examiner

l'exécution des priorités et des activités programmées pour 2009 comme convenu

au congrès de Nairobi.

« La réunion a examiné des

questions qui affectent les journalistes dans beaucoup de pays africains et

adopté  des résolutions spéciales

exprimant la solidarité avec des journalistes attaqués, emprisonnés et tués,

particulièrement en Somalie, l'exploitation des travailleurs dans des médias

africains, l'absence de protection sociale, l'insécurité de l'emploi et le

chômage pour les journalistes africains, la montée des violations de la liberté

de presse » a dit Omar Faruk Osman, président de la FAJ. « Le comité

a réaffirmé que la FAJ constituait une voix commune pour les journalistes

africains en vue de réaliser de meilleurs conditions de travail», a ajouté

Faruk.

Les dirigeants de la FAJ, soutenus par le président

de la FIJ, Jim Boumelha et le secrétaire général adjoint , Paco Audije, ont rencontré des représentants des

autorités sénégalaises qui ont bien accueilli la FAJ au Sénégal. « La FAJ,

notre organisation dans le continent africain, continue à faire des progrès

impressionnants  depuis son premier

congrès il y a quelques mois. Les dirigeants nouvellement élus sont maintenant aux

commandes pour affronter les énormes défis à relever par les journalistes

africains. Je suis confiant que les affiliés de la FIJ dans le monde leur

donneront toute la solidarité qu'ils méritent », a dit Jim Boumelha,

président de la FIJ. « Nous saluons les promesses des représentants des

autorités sénégalaises de considérer le souhait exprimé par les dirigeants de

la FAJ d'établir leur siège au Sénégal. »

La réunion de la FAJ a lancé le premier rapport sur

la situation des journalistes en Afrique en 2007 et a également discuté du

renforcement du bureau Afrique de la FIJ qui fait office de Secrétariat de la FAJ

devant rendre la Fédération effective, efficace et forte. « Mener des

campagnes pour défendre la liberté de la presse, le journalisme éthique et les

réformes nécessaires pour un environnement légal et institutionnel favorable

pour des médias du continent ; promouvoir le bien être des journalistes dans le

secteur des médias en Afrique sont les axes principaux de nos programmes »,

a dit Gabriel Baglo, directeur du bureau Afrique de la FIJ.

Pour plus

d'informations, merci de contacter le + 221 867 95 87

La FAJ est

le groupe Afrique de la Fédération Internationale des Journalistes

La FIJ représente plus de 600 000 journalistes dans 123 pays du monde