La FIJ invite le gouvernement somalien à garantir la liberté de la presse et la sécurité des journalistes

La Fédération Internationale des Journalistes (IFJ) a invité aujourd'hui le gouvernement Somalien et les autorités des régions autoproclamées autonomes à prendre d’importantes mesures pour garantir la liberté de a presse et la sécurité des journalistes après quatre jours de table ronde des travailleurs des médias et des groupes de la société civile à Mogadiscio.


Les participants aux discussions de la table ronde tenue du 19 au 22 janvier ont déclaré que le Gouvernement Fédéral de Transition (TFG) et les autorités de Puntland et de Somaliland « devraient soutenir, défendre et favoriser la conscience de la liberté des médias ». La sécurité de tous les journalistes devrait être la plus haute priorité, ont-ils ajouté.


« Nous nous félicitons de la tenue de cette importante réunion et nous saluons le Gouvernement de Transition d’y avoir envoyé ses représentants, » a dit Gabriel Baglo Directeur du Bureau Afrique de la FIJ. « Pendant les dernières décennies en Somalie trop de journalistes ont été agressés et tués, les organes de presse fréquemment attaqués mettant la liberté de la presse totalement en voie d’extinction. »

La FIJ a invité le TFG et les autorités de Puntland et de Somaliland à prendre d’importantes mesures afin de garantir la liberté de la presse et la sécurité des journalistes en Somalie.


La table ronde sur « promouvoir et sauvegarder la liberté d'expression » à Mogadiscio, qui a été organisée par le Syndicat national des journalistes somaliens (NUSOJ) et financé par l'UNESCO a rassemblé quarante organisations de journalistes et des groupes de la société civile de Somalie et des régions autoproclamées autonomes de Puntland et de Somaliland. Les organisations ont recommandé le retrait de « toutes les lois qui violent la liberté d'expression ».


Les participants de la table ronde ont créé le Forum somalien pour la liberté de l'expression (SOFFE). NUSOJ a été choisi pour accueillir le secrétariat du forum.


La FIJ a également invité le gouvernement à rouvrir Radio Warsan, qui est fermée depuis le 7 janvier 2007.



Pour plus d’informations, merci de contacter le + 221 842 01 43

La FIJ représente plus de 500 000 journalistes dans plus de 110 pays