La FIJ condamne l’inculpation de journalistes et de maisons d'édition en Ethiopie

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a condamné aujourd'hui l’inculpation de quatre journalistes et trois maisons d'édition en Ethiopie sur des charges de tentative de « démantèlement du système constitutionnel » après qu'elles ont publié des articles sur les émeutes anti-gouvernementales de novembre 2005 qui ont suivi les élections dans le pays six mois auparavant.


« Nous sommes choqués par cette affaire et le fait que deux de nos collègues risquent maintenant l'emprisonnement à vie ou à la peine de mort simplement pour leur couverture des manifestations publiques, » a dit Gabriel Baglo, Directeur du bureau Afrique de la FIJ. « Nous appelons les juges à retirer toutes les charges contre les journalistes et les maisons d'édition et à libérer sans conditions ces journalistes et tous les autres qui sont toujours en prison. »


L'Ethiopie détient l’un des pires rapports sur la liberté de la presse dans le monde. Elle a détenu plus d’une vingtaine de journalistes en prison depuis 2005. Le 9 avril, huit journalistes emprisonnés ont été acquittés et libérés par la Haute Cour Fédérale. Au moins 13 journalistes sont toujours en prison en Ethiopie.


Les journalistes Andualem Ayele Legesse du journal Ethiop, Mesfin Tesfaye Gobena de Abay, Wonakseged Zeleke Tessema de Asqual et Dawit Fasil Woldeselassie de Satenaw, ont été condamnés lundi avec 34 militants de l’opposition. Ils ont refusé de reconnaître le tribunal ou de se défendre en raison de la nature politique de leurs arrestations et détentions.


Ils ont été accusés de tentative de « démantèlement du système constitutionnel en incitant à la violence et de collaboration ».


Tesfaye et Ayele pourraient faire face à l'emprisonnement à vie ou à la peine de mort. Tessema et Woldeselassie risquent 3 à 10 ans d’emprisonnement. Les sentences devraient être prononcées le 8 juillet.


Les maisons d'édition condamnées sont Sisay Publishing and Advertizing, Serkalem Publishing et Fasil Publishing and Advertizing.



Pour plus d’informations, merci de contacter le + 221 842 01 43

La FIJ représente plus de 500 000 journalistes dans plus de 115 pays