La FIJ appuie l’adoption d’une Convention Collective Cadre pour les journalistes dans toute l’Afrique de l’Ouest

La Fédération Internationale des Journalistes s’est félicitée aujourd’hui de l’adoption, lors d’un atelier réunissant à Dakar (Sénégal) les acteurs du paysage médiatique de l’ensemble des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), d’une Convention Collective Cadre définissant des conditions de travail minimales pour les professionnels des médias.


« Cette initiative inédite porte les germes d’un progrès social majeur pour les journalistes dans près de seize pays » a déclaré Bertrand Ginet, responsable de projets à la FIJ. « L’Acte Unique adopté aujourd’hui pourrait avoir un impact décisif sur les conditions de travail des journalistes de la région et leur capacité à promouvoir un journalisme professionnel et de qualité ».


Les représentants des syndicats et associations professionnelles des secteurs public et privé, du patronat, des autorités publiques et des ministères concernés, appuyés par des experts délégués notamment par la FIJ, ont élaboré un modèle de convention collective destiné à être validé par une réunion des ministres de la CEDEAO comme directive contenant des minima à appliquer dans tous les Etats de la région.


Organisé à l’initiative du Département de la Communication de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de la Direction du Cinéma et des Médias de l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie (AIF) et de l’Union des Journalistes de l’Afrique de l’Ouest (UJAO), du 8 au 10 Novembre 2004, cet atelier a permis un débat franc et très riche entre les représentants des professionnels de la région sur les éléments fondateurs d’un journalisme de qualité.


« Cette initiative a révélé un réel dynamisme dans la région » a déclaré Ginet. « A l’heure actuelle, deux pays seulement ont adopté une convention collective, le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Mais des projets sont déjà en cours au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Nigeria, que ce processus viendra appuyer ».


La FIJ a exprimé son soutien à ces initiatives et au travail de l’UJAO en matière d’appui à la négociation collective. Elle appelle les Etats membres de la CEDEAO à valider le projet de Convention-Cadre élaboré par les partenaires sociaux.


Le texte final de la Convention Collective-Cadre dans l’espace CEDEAO/UJAO est accessible ici.


Plus d’informations: +32 2 235 22 06

La FIJ représente plus de 500.000 journalistes dans plus de 100 pays