FEJ Assemblée Générale 2001 - 9. Résolution sur les Comités d’entreprise européens

Fédération européenne des journalistes (FIJ)


Résolutions


Adoptées par l’Assemblée générale de la FEJ, à Saint Vincent, Italie, les 4 et 5 mai 2001


9. Résolution sur les Comités d’entreprise européens

De la NUJ (Grande-Bretagne)


L’Assemblée Générale de la FEJ réunie à Saint Vincent, en mai 2001,

Reconnaissant que, fin 1999, plus de 600 accords sur la création de Comités d’entreprise européens ont été signés - 420 accords ayant été conclus en vertu de l’Article 13 de la directive, les autres en vertu des Articles 5 et 6 ;


Considérant que même si les Comités d’entreprise européens existent depuis six ans, il s’est avéré en pratique que les membres de ces Comités éprouvent souvent des difficultés à obtenir de simples informations sur les activités de leur Comité, ne cessant d’être confrontés à des faits accomplis et apprenant après coup ce qui a été décidé ;


Considérant que la CES a souligné à plusieurs reprises les manquements de la directive, et a exprimé le besoin de renforcer le droit du personnel à l’information et à la consultation dans les entreprises ou groupes d’entreprises de taille européenne, la directive devant indiquer clairement que les délégués du personnel ont besoin d’un information continue et exhaustive, Renault Vilvoorde et GM Luton constituant deux exemples parmi d’autres où aucun dialogue n’a eu lieu avec les délégués du personnel ;


Demande au Comité directeur de faire prendre conscience aux membres de la nécessité de faire campagne avec leurs centrales syndicales respectives et de mettre la pression sur leur gouvernement afin de modifier la directive selon les propositions de la CES ;


Demande au Groupe d’experts sur les Comités d’entreprise européens de jouer un rôle plus actif et d’encourager la création de Comités d’entreprise européens dans les sociétés de médias en Europe.