Cours d'anglais pour les journalistes en Algérie

Le Syndicat national des journalistes et le Centre de la Fédération internationale des journalistes organisent, depuis le mardi 18 juillet 2006, en partenariat avec l’Ambassade des Pays-bas à Alger, des cours en langue anglaise au profit des journalistes algériens. Le lancement officiel de cette opération a été donné ce même jour.

Une trentaine de journalistes, retenus au terme des opérations de tirages au sort dans les rédactions algéroises, bénéficieront d’une formation d’une durée de six mois. Deux autres villes, connues pour leur forte concentration de journalistes après Alger, sont également ciblées par ce programme. Il s’agit de la ville d’Oran à l’ouest du pays et de Constantine à l’est de l’Algérie. Quarante journalistes sont listés dans la première ville alors qu’une trentaine suivront les cours dans la deuxième ville. En tout, le programme touchera une centaine de journalistes.


Par souci d’une répartition équitable des bénéficiaires sur l’ensemble des médias, la tâche a été confiée aux sections syndicales du SNJ et dans d’autres cas aux responsables des organes de presse.


Les cours seront dispensés par des écoles spécialisées qui au terme de la formation remettront des diplômes décernés par le British Council au nom de l’université de Cambridge.



Pour plus d'informations merci de contacter le: +21321673661.

La FIJ représente plus de 500 000 journalistes dans plus de 110 pays.