2004: une année sombre et meurtrière pour les journalistes -Rapport de la FIJ sur les victimes travaillant dans le journalisme et le reportage

<center><FONT COLOR="#FF0000">CONFERENCE DE PRESSE - FIJ - INVITATION</center></FONT>



MARDI 18 JANVIER 2005- Centre International de Presse, Résidence Palace, rue de la loi 155, Bloc C, salle Malbeek- 11 heures


La Fédération Internationale des journalistes (FIJ) qui représente plus de 500 000 journalistes dans plus de 110 pays vous invite à la conférence de presse qui aura lieu mardi 18 janvier prochain à 11heures dans la salle Malbeek du Résidence Palace. Cette conférence permettra d’ouvrir les discussions sur le rapport annuel de la FIJ sur les journalistes et employés des médias décédés dans l’exercice de leur fonction.


Orateurs:


Féderation Internationale des Journalistes

Commission Européenne

Parlement Européen

Centre Régional d’Information des Nations Unies pour l’Europe de l’ouest

Ambassade du Mexique (A confirmer / Por confirmar)

Ambassade d’indonesie


  • Ce rapport révèle comment, encore cette année, les journalistes et employés des médias furent dans toutes les régions du monde l’objet de cible, brutalisés et tués par les ennemis de la liberté d’expression

  • Ce rapport explique en termes clairs pourquoi la FIJ continue de dénoncer le scandale de l’impunité, l’échec des gouvernements à juger les criminels, et dans plusieurs cas, l’absence d’enquête sur les meurtres commis à l’encontre du personnel des médias.

  • La création de l’INSI par les médias, les syndicats de journalistes et des groupes de soutien a contribué au développement d’une coopération rare dans une industrie connue pour sa fragmentation

  • Le Fonds International de Soutien de la FIJ a collecté plus de 1 000 000 euro auxquels ont contribué des journalistes du monde entier et a permis de soutenir les journalistes lorsqu’ils en avaient le plus besoin

  • La perte de ces vies dans le monde des médias telle qu’elle apparaît dans ce rapport est difficilement soutenable. Elle devrait rappeler à tous les risques que prennent les journalistes et employés des médias au nom de la liberté d’expression. Nous devons rendre hommage à ceux que nous avons perdu. C’est en leur nom que nous pouvons et devons faire davantage afin de trouver des solutions qui rendent le journalisme plus sûr.


    Le programme complet de la conference de presse sera envoyé dans les prochains jours


    Pour plus d’information, contacter: Robert Shaw, Responsable des droits de l’homme et de l’information pour la FIJ- +32 496 205 447 ou email robert.shaw@ifj.org