14 Juin - Conférence de presse - Solidarité avec les journalistes algériens

 Journaliste et directeur du quotidien Le Matin, Mohammed Benchicou (photo © Newpress)

Journée internationale de solidarité de la FIJ pour les journalistes algériens

CONFERENCE DE PRESSE


14 juin 2005

Salle "Passage" - Résidence Palace  10.30

 Arrêtons les “Procès du mardis":

 "...Une succession de procès politiques contre les journalistes en Algérie continue d’avoir lieu tandis que les Etats démocratiques se bornent à suivre une politique de diplomatie tranquille et silencieuse. Il est urgent que les voix de la démocratie s’unissent pour confronter ces violations systématiques des droits civils..."

Le 14 juin marque l’anniversaire de l’emprisonnement du journaliste et directeur du quotidien Le Matin, Mohamed Benchicou. Pour rappel, en avril de cette année, 4 journalistes du même journal ont été emprisonnés et en mai, 3 journalistes du quotidien Liberté ont été lourdement condamnés. A présent, une série de condamnations « régulières » à des peines de prison sont prononcées par les tribunaux algériens, et notamment le Tribunal d’Alger, contre des journalistes. Ce que la presse algérienne qualifie de « procès du mardi.


La Fédération Internationale des Journalistes, en coopération avec le réseau J@YS, les comités de soutien à Mohamed Benchicou et plusieurs représentants de la presse algérienne accrédités à Bruxelles, lance une journée internationale d’action, de solidarité et de protestation pour exiger le libération de Mohamed Benchicou ainsi que des autres collègues emprisonnés.Nous demandons également de mettre fin aux pratiques contraires au respect des libertés et des droits fondamentaux.


A cet égard, nous nous félicitons de la dernière résolution  votée par le parlement européen ce mercredi 8 juin, prenant acte « des nombreuses procédures judiciaires actuellement en cours à l’encontre des quotidiens Le Matin, Liberté, Le Soir d’Algérie et El Watan. »  les eurodéputés, en rejoignant nos préoccupations, se sont montrés particulièrement inquiets en ce qui concerne « la liberté de la presse depuis la réforme du code pénal adoptée en 2001 et, notamment par les dispositions prévoyant de fortes amendes et des peines de prison pour diffamation. »

 

Panel

Bertrand Ginet, Responsable des Projets FIJ, région méditerranée

Hélène Flautre, Présidente de la Sous-Commission des Droits de l’Homme du Parlement Européen

Nadir Benseba, Coordinateur centre de solidarité de la FIJ à Alger

Aziouz Mokhtari, Correspondant du Soir d’Algérie

Nous pourrons également compter sur la participation de:

M’hammedi Bouzina, Correspondant d’El Watan

Fadhila Maoudj, Correspondante d’El Khabar et directrice du comité de soutien à Benchicou de Bruxelles

Lakhdar Ferrat, Middle East Press

N’oublions pas nos autres collègues Farid Alilet, Fouad Boughanem, Hakim Laâlem, Abla Cherif, Hassan Zerrouky, Youcef Rezzoug, Yasmina Ferroukhi et Hafnaoui Ghoul.

La FIJ vous invite à prendre part à la conférence-débat organisée le mardi 14 juin 2005 à 10h30. Cet évènement aura lieu dans la salle "Passage" au résidence Palace, Rez-de-Chaussée (sortie métro Schuman).

Pour plus d’informations, contactez: Bertrand Ginet - +32 2 235 2206 et/ou email Bertrand.ginet@ifj.org

Cet évènement a été organisé avec le soutien financier de l'Union européenne. Les vues exprimées lors de cette conférence sont celles de la Fédération Internationale des Journalistes et ne peuvent donc en aucun cas être comprises comme le reflet de la position officielle de la Commission européenne.