Le bureau du Moyen Orient et du Monde arabe soutient 20 syndicats et associations affiliés dans la région.

Afin de défendre et promouvoir les droits sociaux et professionnels des journalistes, le bureau a mis en place une coopération étroite avec des organisations régionales, notamment la Fédération des journalistes arabes (FAJ).

Entre 2007 et 2017, plus de journalistes ont perdu la vie dans cette région que dans n’importe quelle autre région du monde, ce qui en fait le territoire le plus dangereux pour les journalistes. Ceci met la formation à la sécurité et la lutte contre l’impunité en tête des priorités du programme de la FIJ dans la région. Des campagnes régionales à long terme et de vastes programmes de formation ont ainsi été lancés afin de promouvoir une culture de la sécurité dans les médias.

La FIJ et ses affiliés dans la région poursuivent leur combat dans la défense des droits des journalistes afin de mettre en place un environnement de travail sûr.

La liberté de la presse et l’indépendance éditoriale sont des thèmes tout aussi essentiels. Dans ce contexte, la FIJ a mené une large coalition comprenant ses affiliés, des médias, des institutions nationales de défense des droits de l’homme, des organisations de la société civile, des organisations régionales et internationales, en vue de l’adoption par les pays de la région de la Déclaration sur la liberté des médias dans le monde arabe. LIEN

Le programme de travail de la FIJ dans la région couvre 6 thématiques :

  •   Solidarité en temps de conflit
  •   Renforcement syndical et développement
  •   Égalité des genres dans les médias et les syndicats
  •   Éthique des médias et autorégulation
  •   Réforme des médias de service public
  •   Formation professionnelle