Mettre fin à la violence sexiste dans les médias

Mettre fin à la violence sexiste dans les médias

La violence et le harcèlement à l'encontre des femmes journalistes peuvent se produire partout : dans les salles de rédaction, lors des contacts avec leurs sources, à la maison, sur le chemin du retour, en ligne. La violence et le harcèlement ont des conséquences dévastatrices pour la journaliste visée, car son bien-être, son travail, sa vie privée et, en fin de compte, la liberté de la presse sont affectés.

Pour marquer le 8 mars, la FIJ appelle tous ses syndicats à faire campagne pour la pleine ratification par leur gouvernement de la Convention 190 de l'OIT.

L'Organisation Internationale du Travail (OIT) a adopté le 10 juin 2019 une nouvelle convention - la Convention C190 de l'OIT visant à mettre fin à la violence et au harcèlement dans le monde du travail, ainsi qu'une recommandation, la Convention 206.

Il faut que cette convention et sa recommandation soient ratifiées par les gouvernements du monde entier.

Pourquoi ? Parce qu'elles peuvent changer la vie des journalistes et des citoyens en interdisant le harcèlement et la violence dans le monde du travail et en transformant les lieux de travail en zones sans violence.

Le journalisme peut être une profession dangereuse. Afin de couvrir les dernières nouvelles, les journalistes se travaillent dans des contextes de guerre, de conflit et de catastrophes naturelles. Afin de rendre compte de la corruption, des violations des droits de l'Homme et des magouilles politiques, les journalistes s'attirent souvent les foudres des plus puissants de la société.

Les femmes journalistes qui se trouvent dans de telles situations sont souvent le point de mire de la violence. Selon les statistiques de la FIJ, près de 65% des femmes travaillant dans les médias ont été victimes d'intimidation, de menaces ou d'abus dans le cadre de leur travail. Il s'agit d'une menace pour la liberté d'expression et la liberté des médias.

Les abus peuvent provenir de partout: un rédacteur en chef qui utilise sa position pour intimider une jeune journaliste ; une journaliste en reportage à l'extérieur qui subit des attouchements, reçoit des commentaires sexistes ou est agressée physiquement par son interlocuteur ou des passants.

La Convention document C190 de l'OIT peut apporter des changements. Elle changera la vie des femmes journalistes en interdisant la violence dans le monde du travail et en en faisant une question de santé et de sécurité à laquelle les employeurs des médias doivent répondre.

Aujourd'hui, demandez à votre gouvernement de ratifier la convention et d'apporter un changement dans votre salle de rédaction.

Cliquez ici pour découvrir les 5 choses que vous devez savoir sur le C190 et tout ce que vous pouvez déjà faire pour commencer à changer des vies!

Comment la Convention C190 de l'OIT peut-il avoir un impact sur la vie d'une femme journaliste ?

Passez à l'action!

Inspirez-vous !

Découvrez les activités de nos affiliés pour commémorer le 8 mars et inspirez-vous! Contactez-nous à communications@ifj.org pour nous faire part de vos propres campagnes et activités. 

PARTAGER L'INFOGRAPHIE

Téléchargez, partagez et imprimez l'infographie de la FIJ expliquant comment la Convention pourrait changer la vie des travailleurs des médias. Partagez-la!

RÉVISER LA LÉGISLATION ACTUELLE

Analysez votre droit du travail national pour déterminer s'il existe des dispositions visant à prévenir la violence et le harcèlement dans le cadre du travail, y compris en ligne. Si elles existent, évaluez leur portée de protection pour voir si elles correspondent à la convention 190. Si elles n'existent pas, il est temps d'agir !

INFORMEZ VOS MEMBRES

Organisez une réunion avec vos membres pour leur expliquer les avantages du C190 et comment ils pourraient en bénéficier sur leur lieu de travail. Inspirez-vous des 16 jours de présentation sur l'activisme.

FAIRE PRESSION POUR LE CHANGEMENT

Contactez les employeurs des médias pour élaborer des politiques et des accords collectifs visant à lutter contre la violence sexiste au travail, y compris en ligne

FORMER DES ALLIANCES

Joignez vos forces à celles d'autres groupes (syndicats, organisations féministes) pour faire campagne en faveur de la ratification de la convention de l'OIT

EXPLIQUER LA CONVENTION

Lancez une forte campagne sur les réseaux sociaux en utilisant #ItCanChangeLives et #ratifyC190 pour expliquer ce qu'est la violence sexiste dans les médias et pourquoi votre gouvernement doit ratifier la convention. Taguez la FIJ dans vos messages @ifjGlobal.